Pour la première fois depuis 2008, le Canada s’est couvert d’or au Championnat mondial de curling féminin.

Dimanche à Beijing, la skip Rachel Homan et son équipe formée de la vice-capitaine Emma Miskew, deuxième Joanne Courtney et première Lisa Weagle ont défait la Russie pour la troisième fois du tournoi, cette fois pas la marque de 8-3 en finale pour décrocher le titre. Ce triomphe met fin à la plus longue disette du pays. Les Canadiennes sont également devenues la première équipe de l’histoire de la compétition à revendiquer une fiche parfaite (13-0).

WORLD CHAMPS! #wwcc2017 #curling

A post shared by Curling Canada (@curlingcanada) on

Pour Homan, il s’agit d’un premier titre mondial après avoir récolté le bronze en 2013 et l’argent en 2014. Le Canada compte désormais 16 titres mondiaux en curling féminin, le double de la Suède qui occupe le deuxième rang avec huit.

«Ça me plaît tellement de prononcer ces mots, a affirmé Homan. Mon équipe a travaillé si fort pour en arriver ici; ça fait quatre fois où nous participons au Mondial (incluant un Mondial junior en 2010, où son équipe a gagné la médaille d’argent) et nous sommes vraiment emballées de gagner la médaille d’or pour le Canada et mettre fin à cette longue période sans un titre. Nous voulions vraiment récolter la médaille d’or cette année et affirmer la puissance de notre nation pour aborder l’année olympique – peu importe qui représente le Canada en 2018.»

Équipe Canada a ouvert la marque au deuxième bout. Après avoir installé un marqueur au cercle des quatre pieds, Courtney et Weagle ont réussi à balayer suffisamment la voie pour le placement de Homan et inscrire le deuxième point. Les Canadiennes ont ajouté à leur avance en volant un point au bout suivant après que la skip russe Anna Sidorova ait raté une sortie indirecte.

La Russie a finalement obtenu son premier point lors du cinquième bout. La réplique canadienne fut cependant immédiate. Homan a joué de finesse en fin de manche pour récolter trois points et porter la marque à 6-1. Les deux équipes se sont échangées deux points aux septième et huitième bouts avant de confirmer la victoire des Canadiennes.

 

«Nous tenions à faire comme nous avions fait au tournoi à la ronde, et ne pas trop réfléchir à ce qui était en jeu, a dit Miskew. Puisque cette médaille d’or pèse lourd. Nous sommes allées sur la piste et nous avons fait pression sur nos adversaires, et nous les avons amenées à faire les erreurs escomptées.»

«Il est vraiment dur de décrire l’énormité du sentiment, le fait que nous sommes championnes du monde» a déclaré Homan. Je regarde le Mondial à chaque année depuis l’âge de huit ans, et le fait de monter au podium et entendre notre hymne national, rien de meilleur.»

When you're world champs, you celebrate with your families! #curling #wwcc2017 @team.homan

A post shared by Curling Canada (@curlingcanada) on

En plus du titre, Courtney et Homan ont été nommées sur l’équipe étoile.

L’Équipe Homan tentera à nouveau de représenter le Canada, cette fois dans le cadre des prochains Jeux olympiques, alors que les Ottaviennes feront face à huit autres clubs canadiens au tournoi de sélection olympique qui se tiendra en décembre.