Les Canadiennes se sont emparées des quatre premières positions et Mikaël Kingsbury a mérité sa 35e victoire en carrière, samedi, à l’issue des super finales de la Coupe du monde de ski sur bosses présentée à Val St-Côme.

En tête d’un balayage canadien pour une deuxième année de suite, la championne olympique Justine Dufour-Lapointe a récolté un total de 78,35 points. Cette performance lui a permis de devancer sa compatriote Andi Naude par 0,26 point, tandis que sa soeur Chloé a terminé au troisième rang. Audrey Robichaud, l’autre membre de l’équipe canadienne ayant pris part à la super finale féminine, a raté le podium par seulement un centième.

Justine a été la plus rapide à dévaler la piste, croisant le fil d’arrivée en 27,17 secondes. Il s’agit d’un premier podium cette saison pour Justine et Chloé. Alors que Justine a récolté sa 13e victoire en carrière, Naude a mis pied sur son quatrième podium en Coupe du monde.

🇨🇦 SWEEP on home snow in Val St-Côme 🥇🥈🥉#TeamCanada // TRIPLÉ 🇨🇦 à la maison 🙌#ÉquipeCanada

A post shared by Canadian Olympic Team (@teamcanada) on

Après avoir été exclu du podium la semaine dernière à Lake Placid, Kingsbury a rebondi en signant sa deuxième victoire de la saison, lui qui avait triomphé à Ruka, en Finlande, en décembre.

Dernier de six skieurs à prendre le départ de la super finale, il savait exactement ce qu’il devait accomplir pour l’emporter. Son total de 86,44 points a surpassé par 4,24 points celui du médaillé d’argent, le Français Sacha Theocharis (82,20). Ce dernier a terminé tout juste devant le Suédois Walter Wallberg (82,19) qui repart avec la médaille de bronze. L’autre Canadien en lice, Philippe Marquis, a conclu au sixième échelon.

Kingsbury n’a peut-être pas été le plus rapide, mais il a compensé en atterrissant les deux sauts avec le plus grand niveau de difficulté pour défendre avec succès son titre de l’an dernier.

L’équipe canadienne aura à nouveau l’occasion de s’exécuter devant leurs partisans samedi prochain lors de la Coupe du monde de Calgary.