Avec sa fiche d’une victoire et une défaite au tournoi à la ronde des Finales de l’ATP World Tour, Milos Raonic se devait de battre l’Autrichien Dominic Thiem pour passer en demi-finale du tournoi qui couronnera le meilleur joueur de tennis de l’année 2016.

Et c’est exactement ce qu’il a fait en défaisant Thiem par la marque de 7-6(5)et 6-3 jeudi soir à l’O2 Arena de Londres.

Milos Raonic contre l'Autrichien Dominic Thiem lors des Finales de l'ATP, le 17 novembre 2016 à Londres. (AP Photo/Kirsty Wigglesworth)

Milos Raonic contre l’Autrichien Dominic Thiem lors des Finales de l’ATP, le 17 novembre 2016 à Londres. (AP Photo/Kirsty Wigglesworth)

Remettant tous deux une fiche d’une victoire et une défaite avant la rencontre, les adversaires ont connu un début de match plutôt lent alors qu’aucun n’osait de frappes risquées. Toujours aussi solide au service, le Canadien a pu compter sur ses 12 as pour étouffer ses fautes directes. Dominic Thiem a bien tenu tête au Canadien lors du bris d’égalité, prenant même les devants 4 à 2. Milos Raonic a été capable de rattraper de belle façon le retard qu’il accusait pour arracher le premier acte avec un as (7-5).

Dominic Thiem a manqué d'énergie au deuxième acte lors de son match contre Milos Raonic aux Finales de L'ATP, le 17 novembre 2016. (AP Photo/Kirsty Wigglesworth)

Dominic Thiem a manqué d’énergie au deuxième acte lors de son match contre Milos Raonic aux Finales de L’ATP, le 17 novembre 2016. (AP Photo/Kirsty Wigglesworth)

Brisé dès le début de la deuxième manche, la huitième tête de série a eu dès cet instant plus de difficulté à retourner les balles du Canadien. Déjà en avance 5-3, Milos Raonic aura eu besoin de deux balles de match pour s’emparer de la rencontre et passer en demi-finale du tournoi.

« Ce n’était pas un match de tournoi à la ronde à mes yeux, mais plutôt un affrontement de quarts de finale puisque nous avions tous les deux besoin de ce gain pour passer à la phase éliminatoire, a dit le Canadien en entrevue d’après-match. J’ai sorti les armes que j’avais besoin et j’ai saisi les occasions nécessaires pour me donner la victoire. »

Pour la première fois de sa carrière, Milos Raonic atteint les demi-finales de ce tournoi de fin d’année. Terminant deuxième du groupe Ivan Lendl avec une fiche de 2-1, le Canadien de 25 ans affrontera le vainqueur du groupe John McEnroe en demi-finale samedi.

Milos Raonic 6-7(6), 6-7(5) Novak Djokovic

Milos Raonic sert la main de Novak Djokovic aux Finales de l'ATP, le 15 novembre 2016 à l'O2 Arena de Londres. (AP Photo/Alastair Grant)

Milos Raonic sert la main de Novak Djokovic aux Finales de l’ATP, le 15 novembre 2016 à l’O2 Arena de Londres. (AP Photo/Alastair Grant)

Après huit tentatives, le Canadien Milos Raonic n’a toujours pas trouvé la combinaison gagnante face au Serbe Novak Djokovic, quoi qu’il soit passé bien près d’y arriver mardi à Londres. Le Canadien a appliqué une belle pression sur son adversaire tout au long de la première manche, se retrouvant même devant des chances de briser. L’ancien numéro un mondial a cependant su livrer la marchandise lorsqu’il le fallait pour pousser la manche jusqu’au jeu décisif. Tirant de l’arrière une manche à zéro et quatre jeux contre deux, Raonic a été en mesure de persévérer et de se retrouver devant une balle de match qu’il a malheureusement laissée filer. Même si Raonic était en avance au jeu décisif, Djokovic a encore une fois trouvé le moyen d’arracher la victoire.

Milos Raonic 6-3, 6-4 Gaël Monfils

Milos Raonic au service contre le Français Gaël Monfils aux Finales de l'ATP, le 13 novembre 2016 à l'O2 Arena de Londres. (AP Photo/Tim Ireland)

Milos Raonic au service contre le Français Gaël Monfils aux Finales de l’ATP, le 13 novembre 2016 à l’O2 Arena de Londres. (AP Photo/Tim Ireland)

Le Canadien a entamé sa campagne londonienne avec une victoire convaincante sur le Français Gaël Monfils, dimanche dernier à l’O2 Arena. La quatrième tête de série a pu compter sur son puissant service dans cette rencontre éclair d’une heure et 24 minutes. 12 as et un pourcentage de réussite de 86 % sur première balle de service ont permis à Raonic de ménager son corps dans ce duel. Le flamboyant cousin français n’a eu aucune chance devant le mastodonte canadien qui a aussi été très solide au filet, remportant 20 de 24 attaques à l’avant du terrain.