Jen Kish et son équipe ont poursuivi sur leur lancée samedi après midi en remportant leur deuxième match du tournoi de rugby féminin en autant de parties jouées au stade de Deodoro.

Le Canada a battu l’équipe brésilienne, grande favorite de la foule, au compte de 38 à 0.

Même si les Brésiliennes ont tenté de lui bloquer le chemin, Karen Paquin a été capable de s’échapper et de compléter le premier essai de la rencontre, seulement 37 secondes après la mise au jeu.

Jen Kish effectue un plaquage lors du match du Canada contre le Japon aux Jeux olympiques, le 6 août 2016. THE CANADIAN PRESS/Sean Kilpatrick

Jen Kish effectue un plaquage lors du match du Canada contre le Japon aux Jeux olympiques, le 6 août 2016. THE CANADIAN PRESS/Sean Kilpatrick

Des courses et des bottés de Jen Kish et Kayla Moleschi ont aussi permis de marquer dans l’en-but adverse. Karen Paquin a réalisé une autre course et même si une Brésilienne a réussi à plaquer la Québécoise au sol, cette dernière était juste assez près de la ligne pour étirer son bras et compléter son essai. Le Canada s’est retrouvé avec une avance de 26 à 0 en fin de première demie.

Paquin qui a vraiment émergé du lot lors du deuxième affrontement des Canadiennes était très satisfaite de son boulot aujourd’hui.

« Je n’ai pas eu beaucoup d’occasions de me démarquer dans le premier match de la journée, même si j’ai fait un excellent travail dans les rucks. Contre les Brésiliennes, j’ai complété deux essais dans des circonstances difficiles. Je suis extrêmement contente de mon jeu aujourd’hui.

Brittany Benn et Bianca Farella bataillent pour maintenant la possession du ballon contre la Brésilienne Raquel Kochhann aux Jeux olympiques, le 6 août 2016. (AP Photo/Themba Hadebe)

Brittany Benn et Bianca Farella bataillent pour maintenant la possession du ballon contre les Brésiliennes aux Jeux olympiques, le 6 août 2016. (AP Photo/Themba Hadebe)

 

À la reprise du jeu, les Brésiliennes semblaient avoir repris du poil de la bête et appliquaient une plus grande pression sur l’équipe canadienne.

Alors que les Brésiliennes s’approchaient dangereusement de l’en-but canadien, les représentantes de l’unifolié ont démontré qu’elles avaient une défense tout aussi solide que leurs attaques. Malgré les efforts des Brésiliennes, les Canadiennes n’ont pas flanché.

Canada 45 – 0 Japon

C’est ainsi qu’elles ont pu signer leur deuxième blanchissage de la journée. La capitaine Jen Kish s’est d’ailleurs dite très ravie du jeu de ses coéquipières en vue du match de demain.

« C’est grandiose ce qu’on a pu livrer sur le terrain. Notre momentum est très grand et nous voulons conserver ce rythme et cette énergie pour notre affrontement de demain contre les Anglaises, a dit l’Albertaine à Olympique.ca après le match contre le Brésil. La Grande-Bretagne est très puissante, il faudra être à notre meilleur contre elles puisqu’elles savent saisir toutes les occasions lors d’un match. »

Avec une fiche de deux victoires et zéro défaite, les Canada devra ensuite se mesurer à la Grande-Bretagne qui cumule elles aussi deux victoires en autant de matchs joués. Leur affrontement est prévu pour dimanche, à 11h30.