C’était un défi de taille qui attendait l’équipe canadienne féminine de soccer au Stade Corinthians Arena pour son match d’ouverture des Jeux olympiques de Rio face à l’Australie. Mercredi, à São Paulo, les représentantes du Canada ont répondu à l’appel de brillante façon.

Fortes d’un début de match ravageur, les Canadiennes ont offert une prestation inspirée, si bien qu’elles ont signé leur premier gain des Jeux 2-0.

Les Canadiennes ont affiché leurs couleurs dès le premier coup de sifflet, s’inscrivant au tableau après seulement 20 secondes de jeu grâce à une percée de la capitaine Christine Sinclair qui a subtilisé le ballon à la brigade défensive adverse et a brillamment remis à Janine Beckie. L’attaquante n’a pas raté sa chance et a inscrit le but le plus rapide de l’histoire du soccer aux Jeux olympiques.

L'équipe canadienne félicite Janine Beckie après qu'elle ait inscrit le but le plus rapide de l'histoire du soccer féminin aux Jeux olympiques, le 3 août 2016 à São Paulo. (AP Photo/Nelson Antoine)

L’équipe canadienne félicite Janine Beckie après qu’elle ait inscrit le but le plus rapide de l’histoire du soccer féminin aux Jeux olympiques, le 3 août 2016 à São Paulo. (AP Photo/Nelson Antoine)

Les Australiennes se sont toutefois retroussé les manches et ont appliqué une pression constante en territoire canadien, si bien qu’à la 19e minute de jeu, la Canadienne Shelina Zadorsky s’est vu remettre un carton rouge pour son geste à l’endroit de Michelle Heyman. L’Australie a bénéficié d’un coup franc, mais n’a pu profiter de sa chance. Devant se débrouiller avec un effectif réduit, la troupe canadienne s’est adonnée à un style de jeu hermétique, ne laissant que très peu d’occasions à l’adversaire.

La gardienne Stéphanie Labbé a tenu le fort pendant les 45 premières minutes de jeu, repoussant toutes les attaques des Australiennes qui ont réussi six tirs cadrés.

Shelina Zadorsky tente de prendre possession du ballon contre une joueuse australienne aux Jeux olympiques de 2016, le 3 août 2016 à São Paulo. (AP Photo/Nelson Antoine)

Shelina Zadorsky tente de prendre possession du ballon contre une joueuse australienne aux Jeux olympiques de Rio, le 3 août 2016, à São Paulo. (AP Photo/Nelson Antoine)

En deuxième demie, les Canadiennes ont poursuivi leur excellent travail défensif et ont rapidement étouffé les premières menaces australiennes. Inspirées par la performance de Labbé, les représentantes de l’unifolié ont ensuite déployé une première offensive menée par Sinclair et sont venues bien près de capitaliser deux fois plutôt qu’une. À la 73e minute, le Canada a hérité d’un tir de pénalité, mais la désignée Beckie n’a pas été en mesure de profiter de l’occasion.

Ce n’était que partie remise. À peine sept minutes plus tard, Sinclair est parvenue à s’échapper et à battre de vitesse la gardienne australienne qui a effectué une sortie téméraire dans l’espoir de stopper la menace. Se retrouvant seule devant une cage déserte, la meilleure buteuse de l’histoire du Canada n’allait pas rater pareille occasion pour doubler l’avance des siennes.

Évoluant à dix joueuses depuis la 20e minute de jeu, la formation canadienne a ensuite réussi à écouler les derniers instants du match grâce à une défensive étanche et une pression bien dosée en zone offensive.

Les Canadiennes ont maintenant rendez-vous avec le Zimbabwe, le 6 août prochain, au Stade Corinthians Arena de São Paulo.