Destination Rio est une série d’articles sur les espoirs olympiques d’Équipe Canada pour Rio 2016. 

On aura rarement vu un quatuor aussi uni dans l’histoire du sport canadien. Maintenant connues comme le FAB IV, Roseline Filion, Meaghan Benfeito, Jennifer Abel et Pamela Ware feront sans doute des vagues à Rio.

Autant à l’épreuve individuelle qu’en synchronisée, Abel et Ware s’élanceront du tremplin de 3 m alors que Filion et Benfeito sauteront de la tour de 10 mètres.

À lire : L’équipe de plongeon pour Rio 2016

Le FAB IV : Roseline Filion, Meaghan Benfeito, Jennifer Abel et Pamela Ware

Les plongeuses canadiennes ont su, avec brio, prendre le relai des Alexandre Despatie et Emilie Heymans qui avaient établi des standards d’excellence canadiens en plongeon. Benfeito et Filion ont toutes deux une médaille de bronze, obtenue aux Jeux de Londres 2012 au 10 m synchronisé. Abel est également médaillée de bronze, au 3 m synchronisé en compagnie d’Heymans.

À Rio, les espoirs de médailles en plongeon reposeront donc sur les épaules du quatuor féminin. Chez les hommes, ce sont Vincent Riendeau et Philippe Gagnon qui représenteront l’unifolié, tous deux d’excellents plongeurs avec un énorme potentiel. Bien qu’ils puissent surprendre, les jeux de Rio serviront probablement à acquérir de l’expérience pour les deux jeunes plongeurs en vue des Jeux de 2020.

Benfeito et Filion sont les doyennes du groupe, âgées de 27 et 28 ans et elles en seront à leurs troisièmes Jeux. Le duo deviendra, à Rio, la première équipe féminine de plongeon de l’histoire à participer à trois olympiades ensemble.

La complicité des deux athlètes se transporte bien au-delà de la piscine, étant des amies inséparables. Selon eux, c’est d’ailleurs la recette de leurs succès. « Ce qui nous aide, c’est qu’on s’amuse et la communication. Les gens ne pensent peut-être pas qu’on a eu beaucoup de hauts et de bas, mais la clé de notre succès est de communiquer, s’amuser et de sourire tout le temps », soutient Benfeito.

À 23 et 24 ans, Ware et Abel sont un peu plus jeunes. Toutefois, il ne faudrait pas penser qu’elles manquent d’expérience. Jennifer Abel a vécu ses premiers Jeux olympiques à 16 ans, à Beijing. Elle en sera donc à sa troisième participation.

De son côté, l’expérience n’est pas une lacune pour Pamela Ware, même si elle en sera à sa première aventure olympique. La plongeuse de Greenfield Park a participé à toutes les autres compétitions internationales, incluant les Jeux panaméricains, les championnats du monde et les Jeux du Commonwealth. Le duo approche les Jeux de Rio avec confiance et ambition. « C’est sûr qu’en synchro, notre objectif est une médaille, d’or », affirment les deux plongeuses.

Le FAB IV a connu une bonne année. Aux Jeux panaméricains de Toronto à l’été 2015, Abel et Ware ont individuellement remporté l’or et l’argent au tremplin de 3 m en plus  d’ajouter une médaille d’argent en synchro. Filion et Benfeito ont gravi la première marche du podium en équipe au 10 m, en plus de terminer deuxième et troisième à l’épreuve individuelle. Elles ont également ajouté des médailles et d’excellentes performances en séries mondiales.

Une fracture à un pied a toutefois ralenti la saison de Filion. Elle est cependant bien déterminée à passer par dessus cette blessure pour mettre la main sur une nouvelle médaille olympique. « La blessure est désormais dans le passé et je suis rétablie à 100%, indique la plongeuse de Laval. C’était un obstacle sur la route et j’ai appris quelque chose de cette épreuve. Maintenant j’ai amplement de temps pour m’entrainer en prévision de Rio. »

Malgré tout leur potentiel, la plus haute marche du podium sera chaudement disputée à Rio. En effet, certaines plongeuses offriront une opposition plus que redoutable cet été. Les Chinoises, plus particulièrement, seront les adversaires les plus dangereuses auxquels les plongeuses canadiennes devront faire face. Au-delà des répétitions et de l’entrainement, les quatre amies puisent leur force dans les liens qui les unissent. Cet avantage unique leur permet de réaliser des performances inspirées lors des grands moments, comme elles en ont fait la preuve en 2012 à Londres. Il ne serait donc pas surprenant de voir l’ensemble des membres du FAB IV monter sur le podium à Rio.

Les épreuves de plongeon se dérouleront du 7 au 10 août et du 12 au 20 août.

À voir | Les coulisses de SANG-FROID avec Jennifer Abel