Le Canada a rebondi de belle façon à son deuxième match au Mondial de hockey féminin disputé à Kamloops, en Colombie-Britannique.

Les joueuses canadiennes ont eu le dessus sur leurs opposantes russes par la marque de 8 à 1.

Halli Krzyzaniak (38) ainsi que ses coéquipières Brianne Jenner (19), Jennifer Wakefield (9), Rebecca Johnston (6) et Laura Fortino (8) célébrent le but de Krzyzaniak qui porte la marque à 6 contre 1 pour les Canadiennes contre les Russes, au Mondial de hockey féminin à Kamloops, le 29 mars 2016. THE CANADIAN PRESS/Ryan Remiorz

Halli Krzyzaniak (38) ainsi que ses coéquipières Brianne Jenner (19), Jennifer Wakefield (9), Rebecca Johnston (6) et Laura Fortino (8) célébrent le but de Krzyzaniak qui porte la marque à 6 contre 1 pour les Canadiennes contre les Russes, au Mondial de hockey féminin à Kamloops, le 29 mars 2016. THE CANADIAN PRESS/Ryan Remiorz

Malgré une première période un peu amorphe, lors de laquelle le Canada a concédé le premier but, les Canadiennes sont revenues de brillante façon à la deuxième période.

Le Canada essuie un revers en ouverture du Mondial de hockey féminin

Rebecca Johnston et Brianne Jenner ont brillé dans la victoire avec 4 points chacune. Johnston a récolté un but et trois passes, alors que Jenner a alimenté ses coéquipières à quatre reprises.

Tout d’abord, Rebecca Johnston a ouvert le compteur pour les Canadiennes en créant l’égalité avec 40 secondes de jouer en deuxième période, lors d’un désavantage numérique. Halli Krzyzaniak a appliqué à la lettre le vieux dicton qui dit de lancer au filet et on verra ce qui va se passer. Elle a tiré vers le filet dans le seul but d’empêcher les Russes de sortir de leur territoire et la rondelle s’est retrouvée au fond des cordages. Quelques instants plus tard, Jennifer Wakefield, en échappée, a déjoué Prugova pour faire 3-1.

 

Avec 3 buts en l’espace de 2 minutes 30 secondes, les Russes n’ont eu d’autre choix que de remercier leur gardienne, Anna Prugova. Une minute après le dernier but des Canadiennes, Maria Sorokina, venue en remplacement de Prugova s’est fait déjouer par Meaghan Mikkelson. Cette dernière a poussé le retour de Jillian Saulnier pour poursuivre la séquence incroyable du Canada en début de période, 4 buts en 4 minutes 40.

Maria Sorokina arrête le tir de pénalité de Meaghan Mikkelson au Mondial de hockey féminin le 29 mars 2016. THE CANADIAN PRESS/Ryan Remiorz

Maria Sorokina arrête le tir de pénalité de Meaghan Mikkelson au Mondial de hockey féminin le 29 mars 2016. THE CANADIAN PRESS/Ryan Remiorz

Mikkelson a inscrit son deuxième de la soirée 38 secondes plus tard lors d’un 5 contre 3 avec un lancer du haut de l’enclave. Cette même Mikkelson est venue bien près de réussir un tour du chapeau, mais elle a tiré sur Sorokina lors d’un tir de pénalité. Avec moins de trois minutes à faire à la période, Krzyzaniak a fait 6-1 lors d’un avantage numérique à l’équipe canadienne.

Marie-Philip Poulin fait un vol plané par dessus la gardienne Maria Sorokina après avoir marqué le septième but de la soirée, le 29 mars 2016. THE CANADIAN PRESS/Ryan Remiorz

Marie-Philip Poulin fait un vol plané par dessus la gardienne Maria Sorokina après avoir marqué le septième but de la soirée, le 29 mars 2016. THE CANADIAN PRESS/Ryan Remiorz

En troisième période, les Canadiennes ont ralenti le jeu un peu. Marie-Philip Poulin s’est inscrit au tableau en désavantage numérique, elle a complété le jeu spectaculaire amorcé par Jenner, pour porter le compte 7-1. Un but qui vaut la peine d’être vu et revu. Emily Clark a complété le pointage avec un peu plus de deux minutes à faire à la rencontre.

Charline Labonté a stoppé 13 des 14 rondelles dirigées vers elle dans la victoire. Labonté a précisé après la rencontre avoir eu beaucoup de plaisir : «Ç’a été plaisant de voir différentes filles marquer les buts. Il y en a eu quatre de la part de nos défenseures. C’est le fun de voir que tout le monde a participé à la victoire.»

Le Canada sera de retour sur la glace jeudi soir face aux Finlandaises, qui ont été battu plus tôt hier par les Américaines malgré le brio de leur gardienne qui a stoppé 49 des 51 lancers auxquels elle a fait face.

Alignement de Hockey Canada au Mondial féminin