Mission accomplie pour la brigade féminine de Canada Soccer alors qu’elle a remporté son match de demi-finale au tournoi de qualification olympique CONCACAF pour mettre la main sur une place aux Jeux olympiques de Rio.

Les Canadiennes ont maintenu leur fiche parfaite contre les Costaricaines à l’international en l’emportant par la marque de 3 à 1, vendredi soir, à Houston (É.-U.).

À lire : Le Canada bat la Guayana 5-0 | Trinité et Tobago 6-0 | Guatemala 10-0

Bien en confiance avec leurs trois gains de la ronde précédente, les Canadiennes avaient besoin de marquer le premier but de la partie contre les Costaricaines pour donner le ton au match de demi-finale du tournoi de qualification olympique CONCACAF. Et c’est exactement ce qu’elles ont fait.

La capitaine Christine Sinclair a donné les devants à l’unifolié en trouvant le fond du filet à la 17e minute de jeu grâce à une passe décisive de Josée Bélanger.« J’ai vu une ouverture entre les deux poteaux et Christine dans la boite, a expliqué la Québécoise à Olympique.ca, Elle est toujours très calme, c’est très impressionnant. Elle a su être patiente et bien prendre ma passe. On a pu imposer notre rythme et compter sur ce but-là pour attaquer.»

Le 160e but de Sinclair aura été le seul en première demie face aux Costaricaines qui essayaient de contrer les passes de leurs rivales en jouant très bas et serré. En deuxième mi-temps, les femmes de John Herdman ont du chercher les combinaisons rapides pour gagner plus d’espace et faire sortir le ballon de la zone neutre.

Une occasion s’est vite présentée, six minutes après la reprise du jeu. L’expérience de Christine Sinclair a parlé quand la joueuse de 32 ans a maitrisé comme nul autre un ballon perdu et le botter au fond du filet costaricain.

Les Canadiennes misent beaucoup sur leur jeu physique pour faire pression sur l’équipe adverse, mais des fois elles doivent en subir les conséquences. Une faute de Desiree Scott sur Raquel Rodriguez Cedeno donna au Costa Rica une occasion de marquer à la 73e minute de jeu alors que l’arbitre octroya un tir de pénalité aux Sud-Américaines. La Costaricaine a joué de patience en faisant croire à Erin McLeod qu’elle allait tirer à sa gauche pour finalement viser le coin droit du filet et réduire l’écart d’un but.

Quelques minutes plus tard, l’entraîneur-chef des Canadiennes, John Herdman, a décidé de retirer du jeu sa capitaine Christine Sinclair et Sophie Schmidt au profit de Melissa Tancredi et Nichelle Prince.

Et ce fut payant. En échappée, Nichelle Prince a été en mesure de faire une passe suffisamment bonne à Deanne Rose pour que la joueuse de 16 ans puisse trouver le fond du filet et donner une victoire convaincante aux Canadiennes.

« Notre esprit d’équipe fait la différence. Nous sommes unies sur le terrain comme à l’extérieur. Tout le monde connaît son rôle par rapport à ses forces. L’ambiance est bonne et c’est ce qui nous permet d’aller à chaque match en confiance et sentir l’appui de chacune.» – Josée Bélanger

Le Canada rejoint donc la Colombie, la France, l’Allemagne, l’Afrique du Sud, le Zimbabwe, la Nouvelle-Zélande et le pays organisateur, le Brésil, à Rio. Les États-Unis ou Trinité et Tobago seront du lot à la suite de leur match de demi-finale disputé vendredi soir. En tout, douze équipes auront la chance de botter le ballon rond lors du tournoi olympique de 2016.

Captain, Oh My Captain. @c_sinc12 #canwnt

A photo posted by Canada Soccer (@canadasoccer) on

Un billet pour Rio en poche, l’escouade canadienne affrontera le vainqueur de la deuxième demi-finale, dimanche, en grande finale du tournoi de qualification olympique CONCACAF.