Les Jeux olympiques de Rio débutent dans quelques mois, mais le Comité international olympique est déjà en train de passer sous la loupe les candidatures pour les Jeux olympiques d’été de 2024.

Los Angeles, Paris, Rome et Budapest ont déposé la première partie de leur dossier de candidature portant sur leur vision, leur concept des Jeux et leur stratégie au CIO mercredi et nous voulons savoir ce que vous en pensez.

Los Angeles, États-Unis

#FollowTheSun to #LA2024

A photo posted by LA 2024 (@la2024) on

Los Angeles, qui fut la première ville à lever le voile sur son concept, pourrait devenir l’hôte des Jeux olympiques exactement 40 ans après avoir tenu le prestigieux événement sportif en 1984. Pour célébrer cet anniversaire, la cité des anges a opté pour logo un athlète aux ailes d’ange illuminé par le soleil californien. Le logo représente le progrès et la renaissance des Jeux qui pourraient avoir lieu pour une troisième fois dans la ville américaine. Et vous, êtes-vous prêts à « suivre le soleil? »

Paris, France

La Ville lumière mise aussi sur 2024 pour célébrer un siècle depuis l’obtention de ses derniers Jeux olympiques. Celle qui était passée bien près de recevoir les Jeux en 2012, compte sur son slogan « La force d’un rêve » pour réaliser son rêve. Est-ce que la jeunesse, la maîtrise des coûts et l’héritage sauront convaincre le CIO?

Rome, Italie

C’est un voyage dans le temps, l’histoire et le charme de Rome que propose le comité de candidature de la capitale italienne. La « grande bellezza » est d’ailleurs représentée sur son logo par son célèbre Colisée. Rome qui a longtemps été le centre du monde aimerait bien que le chemin olympique fasse halte dans sa ville. À ce qu’on dit, tous les chemins mènent à Rome…

Budapest, Hongrie

Alors que les trois autres villes sont majoritairement appuyées par leurs citoyens. Budapest s’attire plutôt les foudres de ses habitants quant aux coûts exorbitants qui accompagnent l’obtention des Jeux. Étant la plus petite ville candidate des quatre, Budapest y va avec un logo plus minimaliste à l’image de sa vision unique et intimiste.

Habituellement, cinq candidatures sont retenues à ce stade-ci, mais Hambourg (Allemagne) a plutôt décidé de se retirer de la course aux Jeux. Paris, Rome, Budapest et Los Angeles s’embarquent donc dans une longue aventure diplomatico-sportive qui se terminera par le vote du CIO le 13 septembre 2017 à Lima.