La récolte de médailles s’est poursuivie pour le Canada dimanche à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte de piste de Dresden, en Allemagne.

La domination du couple en or se poursuit

Marianne St-Gelais a entamé la journée fructueuse du Canada en remportant la médaille d’or lors du 500 m féminin. Un temps de 43,08 secondes lui a permis de devancer ses plus proches rivales, soit la Britannique Elise Christie (43,11) et la Néerlandaise Lara Van Ruijven (43,62). Audrey Phaneuf a pour sa part pris le troisième rang de la finale B dans cette même catégorie.

Charles Hamelin franchit la ligne d'arrivée le premier au 500m à la Coupe du monde de Dresden, le 7 février 2016. (Sebastian Kahnert/dpa via AP)

Charles Hamelin franchit la ligne d’arrivée le premier au 500m à la Coupe du monde de Dresden, le 7 février 2016. (Sebastian Kahnert/dpa via AP)

Peu de temps après, Charles Hamelin a repris lui aussi où il avait laissé la veille. Il a remporté la médaille d’or au 500 m chez les hommes. Un temps de 40,25 lui a permis de grimper sur la plus haute marche du podium. Le Russe Semen Elistratov (40,31) et l’autre Russe Dmitry Migunov (40,39) ont remporté l’argent et le bronze respectivement.

Une première médaille en une première participation au 1500 m en coupe du monde pour Sasha. Toujours chez les hommes, Sasha Fathoullin a remporté la médaille d’argent au 1500 m avec un chrono de 2 mins 22,82 s. Il a été devancé à la ligne d’arrivée par le Sud-Coréen Yi Ra Seo (2:22,79). Un autre Sud-Coréen, Yoon-Gy Kwak (2:22,83) a complété le podium. François Hamelin a pour sa part remporté la finale B de la catégorie.

Le relais masculin composé de Samuel Girard, Charles Hamelin, Sasha Fathoullin, Charle Cournoyer et François Hamelin, ce dernier n’ayant pas pris part à la finale, ont remporté la médaille d’argent. Les patineurs canadiens menaient la course jusqu’au tout dernier tour avant de voir les Russes les devancer au fil d’arrivée. Les États-Unis complètent le podium de cette catégorie, dernière de la fin de semaine.

Chez les femmes, la meilleure Canadienne du 1500 m fut encore Namasthée Harris-Gauthier avec une excellente quatrième place. Valérie Maltais a pour sa part été pénalisée et a ainsi mis fin à ses chances de médaille. Sur le podium, nous avons eu droit à un triplé sud-coréen. Minjeong Choi a pris le premier rang avec un temps de 2 min 26,41 s, Do Hee Noh (2:27, 06) et Alang Kim (2:27, 14) ont complété le podium.

Samedi

Le Canada a remporté trois médailles samedi à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte de piste de Dresden, en Allemagne.

Charles Hamelin a remporté l’or à l’épreuve du 1000 m avec un chrono de 1 min 25,67 s, devançant son plus proche rival, le Russe Semen Elistratov (1:25,74). L’autre Canadien en piste, Charle Cournoyer a remporté la médaille de bronze avec un chrono de 1:25,78.

Golden couple today on 1000m in #WCDresden #germany #teamcanada #oakley #bmw #sportchek #pwc #redbull #gold #couple

A post shared by Charles Hamelin (@charleshamelin) on

Couple en or au 1000 m

Pour sa part, Marianne St-Gelais a décroché la médaille d’or au 1000 m avec un chrono de 1:30,71. Elle a devancé la Chinoise Jiaying Tao (1:31,20) et la Hongroise Petra Jaszapati (1:31,58). L’autre Canadienne en piste, Jamie Macdonald a été pénalisée pour un accrochage. Valérie Maltais a terminé première lors de la finale B. Lors de l’épreuve du 1500 m chez les dames, la meilleure Canadienne fut Namasthée Harris-Gauthier avec une belle quatrième place. La gagnante de l’épreuve fut la Britannique Elise Christie (2:41,20) suivie de deux Coréennes, Minjeong Choi (2:41,34) et de Alang Kim (2:41,70). Kassandra Bradette a pris le troisième rang de la finale B.

Chez les hommes, lors de la première finale du 1500 m de la fin de semaine, François Hamelin, le frère de Charles, a été pénalisé et par conséquent n’a pu monter sur le podium. Le Sud-coréen Jiwon Park (2:22,02) a remporté l’épreuve suivi de son compatriote Se Yeong Park (2:22,08) et du Néerlandais Sjinkie Knegt (2:33, 67). Samuel Girard a pour sa part pris le deuxième rang de la finale B. Le relais féminin a été disqualifié et ne participera pas à la finale, tandis que le relais masculin s’est qualifié pour sa finale de dimanche.