Marielle Thompson, au centre,  à la Coupe du monde à Kananaskis, Alberta, le 23 janvier 2016.

La championne olympique Marielle Thompson est sortie victorieuse de la Coupe du monde de ski cross alors que Brady Leman s’est retrouvé au troisième rang dans une fin de course qui a nécessité la photo d’arrivée à la station de ski Nakiska (Alberta), samedi.

En finale, Thompson s’est mesurée à celle qui trône au sommet du classement général, Anna Holmlund. La Canadienne a profité d’une avance en début de course, puis s’est fait rattraper par la Suédoise dans le dernier droit, mais ce ne fut pas suffisant pour la déclasser de la position de tête. L’Autrichienne Andrea Limbacher est montée sur la troisième marche du podium.

Cette victoire marque la troisième de Thompson pour la saison en cours, la skieuse ayant remporté les courses de Montafon et Watles.

Brady Leman leads during the men's final at the World Cup ski cross event at Nakiska Ski resort in Kananaskis, Alta., Saturday, Jan. 23, 2016.

Brady Leman mène durant la finale masculine de l’épreuve de Coupe du monde au centre de ski de Nakiska à Kananaskis (Alberta), le samedi 23 janvier 2016.

Brady Leman, qui est deuxième au classement général, a remporté toutes ses courses dans les rondes éliminatoires et était favori pour décrocher le titre de cette Coupe du monde disputée sur le site des Jeux olympiques de 1988.

La grande finale était si serrée que les organisateurs ont dû avoir recours à la photo d’arrivée pour déterminer, non pas le vainqueur, mais bien les trois médaillés.

C’est le Français Jean Frédéric Chapuis qui a croisé le fil d’arrivée le premier, suivi du Suisse Armin Niederer. Brady Leman a terminé au troisième rang, par un doigt… littéralement.