Photo vedette : Christine Sinclair (centre, en blanc) contre Trinité-et-Tobago le 13 décembre 2015 au tournoi international Invitation de Natal (Photo: Vlademir Alexandre/Allsports). 

Même si les Canadiennes n’ont pas été en mesure de battre les Brésiliennes pour le titre de championnes du tournoi, leur entraîneur John Herdman a pu tester le jeu des plus jeunes joueuses de l’unifolié en vue du tournoi de qualification pour les Jeux de Rio 2016.

C’est Janine Beckie qui a ouvert la marque, mais le Brésil l’a emporté 3-1 en finale du tournoi de Natal, au Brésil. « Je suis fier des filles », a déclaré l’entraîneur dan un communiqué de Canada soccer. « Ce fût untrès bon séjour de quatre semaines pour les filles, nous avons eu une équipe différente avec un mélange de joueuses expérimentées et de nouveaux visages, et nous avons appris beaucoup, je pense que l’avenir sera très prometteur. »

Deanne Rose (right in red), a 16-year old from Ontario, made her debut for Canada at the International Tournament of Natal. Rose appeared in the Natal invitational final against Brazil at the 64th minute (Photo: Vladimir Alexandre/Allsports).

Deanne Rose (droite, en rouge), une Ontarienne de 16 ans, a fait ses débuts avec l’équipe canadienne au tournoi de Natal, prenant aussi part à la finale du 20 décembre 2015. (Photo: Vlademir Alexandre/Allsports)

Le Canada a fait jouer quatre de ses recrues au Brésil, toutes encore adolescentes. La gardienne de but Erin McLeod a, quant à elle, dépassé Karina LeBlanc au nombre de présences devant le filet lors de matchs à l’international (111). Cependant, elle a dû se retirer de la finale en raison de ce qui semble être une blessure au genou survenu peu après les premières trente minutes de jeu.

À lire aussi : les femmes de Soccer Canada profitent d’un tirage favorable pour le tournoi qualificatif olympique

La prochaine compétition à laquelle prendra part le Canada sera au tournoi de qualification olympique à Houston, au Texas, où Équipe Canada croisera le fer avec la Guyana le 11 février 2016. Après avoir raflé le bronze à Londres en 2012, un autre passage aux Jeux olympiques est de mise pour les Canadiennes. Le Guatemala et Trinité-et-Tobago affronteront aussi le Canada dans la première ronde du tournoi de qualification.

Diana Matheson (left, in white) in action against Trinidad and Tobago at the International Tournament of Natal. Matheson opened the scoring in a 4-0 win for Canada (Photo: Vlademir Alexandre/Allsports).

Diana Matheson (gaquche, en blanc) en action contre Trinité-et-Tobago au tournoi de Natal. Matheson a inscrit le premier but du match se terminant par la manque de 4-0 pour le Canada le 13 décembre 2015 (Photo: Vlademir Alexandre/Allsports).

Quand le tirage au sort pour le tournoi de qualification olympique a été fait en novembre, Herdman se disait soulagé de voir le groupe dans lequel le Canada se trouvait, mais tout en mentionnant que « la route sera un défi ». L’entraîneur dévoilera son alignement final en janvier 2016.

« Nous nous pencherons sur l’organisation de l’équipe. Certaines de nos recrues sont de plus en plus confiantes sur le terrain, notre objectif pour le futur est de continuer de bâtir cette confiance. Pour ce qui est de nos joueuses expérimentées nous voulons qu’elles face preuve de leadership envers les plus jeunes. »

Marque historique pour Sinclair

Christine Sinclair (left, in white) sets up to shoot against Trinidad and Tobago on December 13, 2015 at the invitational tournament in Natal. Sinclair scored at the 85th minute to tie Mia Hamm with 158 career goals for second in the all-time list (Photo: Vlademir Alexandre/Allsports).

Christine Sinclair (gauche, en blanc) se prépare à lancer contre Trinité-et-Tobago le 13 décembre 2015 au tournoi de Natal. Sinclair a marqué à la 85e minute de jeu pour Mia Hamm au nombre de 158 buts marqués en carrière, la deuxième meilleure marque mondiale. (Photo: Vlademir Alexandre/Allsports)

Christine Sinclair est devenue, lors du deuxième match du Canada le 13 décembre, la deuxième meilleure buteuse de l’histoire après avoir marqué son 158e but en carrière. L’exploit de Sinclair la place ex aequo avec l’Américaine Mia Hamm. La meneuse au nombre de buts marqués est l’Américaine, et récemment retraitée, Abby Wambach avec 184 buts.

Dans le match d’ouverture du tournoi, le Canada a battu le Mexique 3-0 avec un but de Nichelle Prince et un doublé de Sinclair. Ce départ canon ne s’est pas répercuté sur la fin du tournoi, marquée par deux revers du Canada contre le Brésil.

« Je ne passe pas mon temps à penser à ce genre de chose », a expliqué Sinclair lors d’une téléconférence suivant son 158e but en carrière et qualifiant Mia Hamm d’« idole de jeunesse ».

Mia Hamm applauds the crowd after the third place match at the FIFA Women's World Cup on October 11, 2003. USA beat Canada 3-1, in a match where Christine Sinclair scored the Canadian goal. On December 13, 2015, Sinclair tied Hamm for all-time goals with 158.

Mia Hamm applaudit la foule après le match de la troisième place de la Coupe du monde FIFA le 11 octobre 2003. Les États-Unis avaient battu le Canada 3-1 dans un match où Christine Sinclair avait marqué le seul but en faveur de l’unifolié.

« Je ne me rappelais pas que j’étais si proche du compte de Mia Hamm, ce sont mes coéquipières qui me l’ont dit »

« Il est évident qu’étant une joueuse à l’attaque il est important de trouver le fond du filet, mais je me concentre sur le développement de notre équipe en vue de Rio. Si je peux contribuer en marquant des buts, c’est bien, mais je préfère concentrer mes efforts à aider mon équipe à être fin prête pour le tournoi de qualification de Rio. »