Photo manchette : la joueuse de défense pour Équipe Canada Kadeisha Buchanan

Pour que le Canada remonte sur le podium olympique à Rio 2016, le pays doit d’abord passer à travers le tournoi qualificatif du Texas.

Le tirage au sort de la qualification régionale (CONCACAF) s’est fait lundi à Miami plaçant les médaillées de bronze de Londres 2012 dans le groupe B en compagnie du Guatemala, la Guyana ainsi que Trinidad et Tobago. Les premiers matchs seront disputés à Houston le 11 février 2016.

Josée Bélanger (No. 9) célébrant le but vainqueur du match du Canada contre la Suisse à la Coupe du monde FIFA, le 21 juin 2015 à Vancouver.

Josée Bélanger (No. 9) célébrant le but vainqueur du match du Canada contre la Suisse à la Coupe du monde FIFA, le 21 juin 2015 à Vancouver.

Le Mexique, le Costa Rica, Puerto Rico et les États-Unis (Championnes de Londres 2012 et de la Coupe du monde FIFA) composent le groupe A.

Le Canada est le pays le mieux classé de son groupe étant la 11e nation au classement général de la FIFA. Trinidad et Tobago (no.48), Guatemala (no.84) et la Guyana (no.92) sont loin derrière le Canda dans la hiérarchie mondiale. Chacune des équipes demi-finalistes recevra sont billet pour les Jeux olympiques de Rio.

« Nous sommes très heureux, explique l’entraîneur-chef John Herdman au téléphone, nous avons une équipe au camp d’entraînement composée de joueuses fébriles et pleines d’énergie. »

Christine Sinclair et l’entraîneur-chef John Herdman célèbrent le tir de pénalité gagnant au match d’ouverture de la Coupe du monde de la FIFA le 6 juin 2015.

Christine Sinclair et l’entraîneur-chef John Herdman célèbrent le tir de pénalité gagnant au match d’ouverture de la Coupe du monde de la FIFA le 6 juin 2015.

L’équipe canadienne s’entraîne présentement à Vancouver avant de quitter pour un tournoi au Brésil le mois prochain. L’entraîneur Herdman affirme que son équipe de soutien et lui-même « se penchent sur le profil de chacune des joueuses » et qu’ils choisiront celles qui participation à la qualification olympique en janvier.

Alors que le Canada devrait avoir une ronde assez facile dans sa division, il en est toute autre chose pour le groupe A qui oppose les dominantes Américaines à leurs rivales les Mexicaines classées au 26e rang mondial. Le Costa Rica devrait aussi brouiller les pistes avec sa 34e place au classement de la FIFA.

Peu importe à quelle position se trouvent les équipes, Herdman admet que les équipes moins bien classées savent surprendre et que le tournoi sera tout un défi pour le Canada.

Note : L’équipe masculine canadienne ne jouera pas à Rio en 2016. Ils ont perdu le match décisif qui les opposait aux États-Unis 2-0.