Biographie :

Marcotte_Elise_1340pxLa double olympienne Élise Marcotte a fait son entrée sur la scène olympique à Beijing 2008 où elle a conclu la compétition de nage synchronisée au quatrième rang de l’épreuve par équipes. Elle a concouru à ses deuxièmes Jeux olympiques en 2012, à Londres, où elle a terminé au pied du podium avec sa partenaire Marie-Pier Boudreau Gagnon ainsi qu’à l’épreuve par équipes. Au lendemain de Londres 2012, Élise a annoncé sa retraite après avoir passé sept ans au sein de l’équipe nationale.

Élise est double médaillée d’or des Jeux panaméricains de 2011 à Guadalajara où elle avait terminé à la première place en équipe et en duo avec sa partenaire Marie-Pier Boudreau Gagnon, ce qui a permis la qualification du Canada dans les deux épreuves pour Londres 2012. Elle avait aussi participé aux jeux panaméricains de 2007 à Rio, remportant la médaille d’argent à l’épreuve par équipes.

Élise faisait également partie de la formation qui a terminé en quatrième place en duo et en équipe aux Championnats mondiaux aquatiques FINA de 2011, conservant le rang de l’équipe de 2009, tout en améliorant sa sixième place en duo. Elle a aidé l’équipe à remporter le bronze aux Mondiaux de la FINA en 2009 et 2011 dans les deux épreuves.

Aux Jeux du Commonwealth de 2010 à Delhi, auxquels elle a participé en tant que substitut, Élise a gagné l’or en duo. Plus tôt durant la même année, elle avait décroché le bronze à l’épreuve par équipes à la Coupe du monde FINA. En 2005, elle a remporté la médaille d’or et deux médailles d’argent aux Championnats juniors panaméricains aux épreuves par équipes, en duo et en solo.

Parfaitement bilingue, Élise Marcotte possède un baccalauréat en marketing de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et une maîtrise en marketing des HEC Montréal. Après avoir pris sa retraite de l’équipe nationale, elle a travaillé en tant que vice-présidente, Marketing dans une jeune entreprise, Mission Graduation, et a fondé l’Académie de Synchro. C’est à ce moment qu’elle a lancé une initiative permettant aux olympiens d’appuyer la relève par une série de séminaires pour les athlètes allant du niveau provincial au niveau international. À l’été 2013, elle a participé à l’Académie internationale olympique, en Grèce, où elle a étudié l’olympisme aux côtés de représentants de plus de 95 pays. En janvier 2015, elle a été engagée comme responsable des communications à l’Institut canadien du sport de Calgary.