À l’occasion de la Fête nationale du Québec, voici nos moments musicaux olympiques préférés qui mettent bien en valeur les joyaux du Québec. Attention, plaisirs coupables en vue.

1. Céline Dion et la chanson officielle d’Atlanta 1996

Parce que sérieusement, qu’est-ce qui fait plus québécois que notre Céline nationale elle-même? Elle a fait honneur à la chanson officielle des Jeux du centenaire à Atlanta, en 1996, intitulée « The Power of the Dream », lorsqu’elle l’a interprétée avec coeur et passion à la Cérémonie d’ouverture des Jeux. Et que dire que l’immense chorale gospel qui l’accompagnait! Frissons – et plaisir coupable – garantis.

2. Ginette Reno et les patineurs nord-coréens à PyeongChang 2018

Ryom Tae-Ok et Kim Ju-Sik, de la Corée du Sud, lors du programme libre des couples aux Séries Challenger de l’ISU à Oberstdorf, en Allemagne, le 29 septembre 2017. (AP Photo/Matthias Schrader)

Ryom Tae-ok et Kim Ju-sik, un couple de patineurs artistiques de la Corée du Nord, ont choisi Je ne suis qu’une chanson de Ginette Reno pour leur qualification et leur performance olympiques de PyeongChang 2018. Cette trame sonore leur a été proposée par leur chorégraphe Julie Marcotte, de Sainte-Julie, où le duo s’était entraîné pendant quelques mois avant les Jeux. Comme avec les Canadiens de Montréal, il faut croire que Ginette leur a porté chance!

3. Nikki Yanofsky et Annie Villeneuve à Vancouver 2010

On plonge tout droit dans le meilleur de la power ballad bien québécoise avec la chanson thème de Vancouver 2010! On assume pleinement son côté rempli d’espoir et un peu quétaine, mais merveilleusement rendu par deux artistes du Québec aux voix de miel. Alerte au vers d’oreille J’imagine, j’imagine, j’imagiiiiiine….

4. Équipe Canada de natation artistique et le Cirque du Soleil à Londres 2012

Cliquez sur le lien et entamez votre visionnement à 31:27 secondes. C’est un réel bijoux pour les yeux!

L’équipe olympique canadienne de Londres 2012 était majoritairement formée de Québécoises : Élise Marcotte, Stéphanie Durocher, Stéphanie Leclair, Tracy Little, Jo-Annie Fortin, Marie-Pier Boudreau-Gagnon, Valérie Welsh et Karine Thomas faisaient toutes partie de la troupe. En plus, elles ont performé sur la trame sonore du Cirque du Soleil! Elles avaient pris le 4e rang pour cette routine.

5. La vidéo de candidature de Los Angeles 2024 avec la musique d’Arcade Fire

Los Angeles recevra finalement les Jeux olympiques en 2028, mais c’est dans sa vidéo de candidature pour 2024 qu’elle a décidé d’inclure la chanson Wake Up, du groupe rock-alternatif Arcade Fire! En tout cas, avec un tel choix musical, on aurait encouragé cette candidature tout de suite! Dommage que le comité organisateur ait retiré la vidéo de ses plateformes après leur re-branding complet pour 2028.

EN EXTRA : Hommage aux réalisateurs Jean Beaudin et Jean-Claude Labrecque

Capture d’écran – Film « Jeux de la XXIe Olympiade », Jean Beaudin , Marcel Carrière , Georges Dufaux et Jean-Claude Labrecque, 1977.

Ces deux éminents réalisateurs ont marqué le cinéma et la télévision québécoise, et leur talent a aussi servi à honorer les Jeux olympiques de Montréal 1976 – psssst une bonne partie du film suit les exploits de Bruce Jenner, à voir. Les deux cinéastres qui nous ont quitté au printemps 2019 faisaient tous les deux partie de l’équipe de réalisation du long métrage documentaire Jeux de la XXIe Olympiade. Labrecque était accompagné d’une équipe de 168 personnes pour réaliser ce film.

Le documentaire est disponible en version intégrale sur le site de l’ONF.