Après l’ouverture riche en émotion de la compétition de bob à deux, le Canada est en bonne position dans la course au podium à PyeongChang 2018.

Le bobsleigh de Justin Kripps et du freineur Alexander Kopacz n’est qu’à 0,10 seconde de celui du duo allemand composé du pilote Nico Walther et du freineur Christian Poser qui mène la compétition avec un temps combiné d’une minute 38,39 secondes.

Alexander Kopacz et Justin Kripps du Canada pendant la compétition de bob à deux à PyeongChang 2018, le 17 février 2018. (Photo : Jason Ransom/COC)

« La première manche s’est bien passée », raconte Kripps en revenant sur la journée. « Nous n’avons fait qu’une seule erreur presque à la fin du parcours. À la deuxième descente, nous avons fait une erreur au haut de la piste, et nous étions trop proches à la sortie du deuxième virage, donc nous devrons corriger cela demain, mais en général, je suis satisfait de nos descentes. »

Dimanche, l’équipage de Kripps occupait le deuxième rang après les deux manches, toutefois au fil de la compétition, les meneurs ont changé. Le médaillé d’argent en bob à quatre de Sotchi 2014, Oskars Melbardis, de la Lettonie, était premier avec un record de piste de 49,08 secondes, suivi par Kripps qui a terminé à 0,02 seconde derrière lui après la première manche. Un deuxième essai beaucoup plus lent a relégué le duo composé de Melbardis et du freineur Janis Strenga à la quatrième place, à 0,23 seconde derrière Walther et Poser.

Le tandem allemand, meneur de la compétition, a été tellement agressif au dernier virage de la seconde manche que son bob s’est renversé en franchissant la ligne d’arrivée. Malgré ce contretemps, il a pris la première place.

Un autre duo allemand – Johannes Lochner et Christopher Weber – occupe le troisième rang avec seulement 0,09 seconde de retard par rapport au bob de Kripps. Une troisième équipe allemande formée de Francesco Friedrich et de Thorsten Margis occupe la cinquième place, à 0,10 seconde du podium olympique.

Justin Kripps, à gauche, et Alexander Kopacz d’Équipe Canada célèbrent leur troisième place en bob à deux à la Coupe du monde, à Koenigssee, en Allemagne, le samedi 20 janvier 2018. (Tobias Hase/dpa via AP)

Les deux autres équipages canadiens occupent le 10e rang ex æquo avec un chrono de 1 min 38,96. Nick Poloniato, poussé par Jesse Lumsden, et Christopher Spring, poussé par le double médaillé olympique Lascelles Brown défendent aussi les couleurs du Canada.

Le pilote Justin Kripps et Alexander Kopacz du Canada effectuent une descente d’entraînement en bob à deux aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud, le jeudi 15 février 2018. (AP Photo/Wong Maye-E)

Avec cinq bobsleighs à faible distance les uns des autres, et des pilotes prêts à propulser leur bob à la ligne d’arrivée après le premier jour, on anticipe une finale palpitante lundi, où tout pourrait arriver dans les dernières manches qui détermineront les médaillés.

« Nous avons réalisé deux bonnes descentes aujourd’hui », affirme Kripps. « Pas aussi bonnes que nous le voulions, car nous sommes toujours à la recherche de la perfection, mais en général, c’était bien, et c’est un bon début. Nous occupons la deuxième place; c’est une excellente façon d’amorcer la deuxième journée. »