Vous avez des questions à propos des Jeux de PyeongChang 2018? Nous avons les réponses!

Voici quelques-unes des questions les plus fréquentes à propos des Jeux olympiques d’hiver de cette année.

Quelle heure est-il à PyeongChang?

Selon l’endroit où vous vous trouvez au Canada, le fuseau horaire de la Corée du Sud a 12,5 à 17 heures d’avance sur le vôtre. Ce décalage complique non seulement les heures de diffusion en direct, mais aussi le suivi des jours des Jeux qui diffèrent parfois d’un fuseau à l’autre.

Voici comment s’en sortir : associez un chiffre à votre fuseau horaire – 5 pour l’heure du Pacifique, 4 pour l’heure des Rocheuses, 3 l’heure du Centre, 2 pour l’heure de l’Est, 1 pour l’heure de l’Atlantique et 0,5 pour l’heure de Terre-Neuve. Pour convertir en heure coréenne, comptez 12 heures de plus que la vôtre et ajoutez-y le chiffre qui correspond à votre fuseau horaire. Au-delà de 24 h, retournez à 1 h du matin pour continuer votre calcul. Pour convertir à partir de l’heure de Corée, soustrayez-y 12 heures et le chiffre propre à votre fuseau.

Rappelez-vous d’ajuster la date si votre calcul vous mène au-delà de 24 h ou en deçà de 0 h, sans quoi, vous risquez de vivre Le jour de la marmotte.

Et si les calculs mentaux vous donnent mal à la tête, vous pouvez aussi ajouter le fuseau horaire de la Corée dans les horloges de votre téléphone intelligent… Le calcul sera fait pour vous ;)

À quel point fait-il froid en Corée?

La Suédoise Anna Magnusson dans un mélange de vent et de neige lors de la session d’entraînement du biathlon à Pyeongchang. Mardi le 13 février 2018. (AP Photo/Andrew Medichini)

Comme le dit si bien votre collègue qui vous tape sur les nerfs : « C’est à cause du facteur éolien. »

La température moyenne en février à PyeongChang est de -5,5 °C. Presque rien si l’on compare à nos hivers canadiens. Mais les conditions venteuses lors de ces Jeux n’ont pas causé que des retards sur les pentes. Elles ont ajouté du mordant au froid qui s’attaque aux spectateurs comme aux athlètes.

Qu’est-ce qu’il y a de nouveau à ces Jeux?

Kaitlyn Lawes et John Morris aux Jeux de PyeongChang 2018. (Photo: Vincent Ethier/COC)

Quatre nouvelles épreuves figurent au programme olympique de PyeongChang 2018, et le Canada a déjà obtenu la médaille d’or à l’une d’entre elles : l’épreuve double mixte de curling.

Les trois autres – le départ groupé en patinage de vitesse sur longue piste, le big air en snowboard et l’épreuve par équipes en ski alpin – seront disputées lors de la deuxième semaine des Jeux.

Où puis-je me procurer les vêtements d’Équipe Canada?

Les patineurs artistiques d'Équipe Canada Patrick Chan, Gabrielle Daleman, Kaetlyn Osmond, Meagan Duhamel, Eric Radford, Tessa Virtue et Scott Moir avec leur médaille d'or de l'épreuve par équipes. (Photo: COC/Jason Ransom)

Les patineurs artistiques d’Équipe Canada Patrick Chan, Gabrielle Daleman, Kaetlyn Osmond, Meagan Duhamel, Eric Radford, Tessa Virtue et Scott Moir avec leur médaille d’or de l’épreuve par équipes. (Photo: COC/Jason Ransom)

Les vestes, tuques, mitaines et autres articles officiels que portent fièrement nos athlètes à PyeongChang sont en vente à La Baie d’Hudson. Vous pouvez aussi mettre la main sur ces vêtements stylisés en vous joignant au Club olympique, présenté par Bell, pour un accès exclusif à nos concours.

Pour ce qui est des médailles olympiques que portent nos athlètes, vous devrez malheureusement tenter de vous les procurer par vous-même. Rendez-vous au gym.

Quelle est cette équipe OAR que l’on voit partout?

Les athlètes olympiques de Russie prennent un égoportrait sur le podium après avoir remporté une deuxième place à l’épreuve de patinage artistique par équipes, à PyeongChang. Lundi le 12 février 2018. (AP Photo/Julie Jacobson)

En décembre 2017, le Comité international olympique a banni le Comité olympique russe de ces Jeux à la suite d’une enquête concernant du dopage étatique. Cependant, il a aussi permis à certains athlètes russes d’y participer, à condition qu’ils le fassent sous le drapeau olympique à titre de membre de l’équipe des athlètes olympiques de la Russie (OAR).

Combien d’équipes coréennes sont présentes?

Hwang Chung Gum, de la Corée du Nord, et Won Yun-jong, de la Corée du Sub défilent côte à côte au nom de la Corée, pour la cérémonie d’ouverture de PyeongChang 2018. Vendredi 9 février 2018. (Photo: Christophe Ena)

Certains athlètes représentent la Corée du Sud, et d’autres, la Corée du Nord. La réponse est donc deux, non?

Rappelez-vous cependant que ces athlètes ont marché ensemble, comme une équipe unie, lors de la cérémonie d’ouverture, sous le drapeau de la péninsule coréenne. De plus, le tournoi de hockey féminin compte une équipe unie au sein de laquelle jouent des joueuses de la Corée du Nord et la Corée du Sud.

Ce n’est pas tout blanc tout noir dans ce cas-ci. Tout dépend de votre point de vue.

Pourquoi les athlètes médaillés reçoivent-ils un tigre en peluche?

Max Parrot (gauche) et Mark McMorris (droite) d'Équipe Canada sur le podium de snowboard slopestyle des Jeux de PyeongChang après avoir décroché l'argent et le bronze respectivement, le 11 février 2018. (Photo by Jason Ransom/COC)

Max Parrot (gauche) et Mark McMorris (droite) d’Équipe Canada sur le podium de snowboard slopestyle des Jeux de PyeongChang après avoir décroché l’argent et le bronze respectivement, le 11 février 2018. (Photo by Jason Ransom/COC)

L’adorable jouet en peluche que l’on voit aux mains des médaillés de cette année s’appelle Soohorang, la mascotte de PyeongChang 2018. Le tigre a une énorme place dans la mythologie coréenne. Le tigre blanc est plus précisément un symbole de protection.

Mais pourquoi remettre aux athlètes un chat de garde au lieu de leurs médailles? La réponse est simple : aux jeux d’hiver, les médailles sont remises à la fin de la journée plutôt qu’immédiatement après les épreuves. Lors des Jeux précédents, on remettait aux athlètes un bouquet de fleurs en attendant leur médaille. Cette année, c’est Soohorang.

Où est Sidney Crosby?

René Bourque (à gauche) marque contre la Suisse lors de la deuxième période de la ronde préliminaire du hockey sur glace masculin aux Jeux de PyeongChang 2018. Jeudi le 15 février 2018. (AP Photo/Julio Cortez)

Il n’est malheureusement pas là, tout comme les autres joueurs actuels de la LNH, à la suite d’une décision de ligue de ne pas participer à ces Jeux. Mais n’ayez crainte, l’équipe canadienne masculine de hockey ne manque pas d’expérience de la LNH. Elle comprend des joueurs comme Chris Kelly, Derek Roy, René Bourque et Ben Scrivens.

Chez les femmes, il y a bon nombre de vétéranes des Jeux olympiques comme la capitaine Marie-Philip Poulin ou encore Meghan Agosta, Shannon Szabados et Meaghan Mikkelson.

Jetez un œil aux alignements des équipes canadiennes de hockey, déterminés à rentrer au bercail avec la médaille d’or.

Consultez l’horaire complet d’Équipe Canada à PyeongChang