Ce n’est pas le premier rodéo de Kaillie Humphries et la Canadienne sait à quel point il est important de s’imposer en début de saison olympique.

Celle qui tente de devenir la première athlète du Canada à défendre avec succès un titre olympique à deux reprises à PyeongChang 2018 est arrivée avec son attitude de guerrière à Lake Placid pour s’emparer de la victoire à la première Coupe du monde de la saison.

Kaillie Humphries et Melissa Lothholz du Canada célèbrent après avoir remporté la compétition de Coupe du monde de Bob à Altenberg, en Allemagne, le vendredi 6 janvier 2017. (Arno Burgi / dpa via AP)

Kaillie qui a partagé son temps sur la piste avec Cynthia Appiah et Melissa Lotholz la saison dernière a décidé d’entamer celle-ci avec Melissa. Les Canadiennes ont pris les devants avec un chrono de 56,96 secondes après la première ronde et ont dû attendre que les 18 autres équipes s’exécutent avant de dévaler la piste une seconde fois.

Avec seulement 0,11 seconde d’avance sur sa grande rivale Elena Meyers Taylor – qui venait d’ailleurs d’inscrire un record de poussée de départ —, Kaillie n’avait pas le droit à l’erreur.

Le tandem canadien a été la seule équipe à améliorer son départ à la deuxième descente et franchir la ligne d’arrivée avec 0,03 secondes d’avance sur les Américaines.

Humphries et Lotholz ont ainsi signé leur première victoire de la saison avec un temps combiné de 1:54,40 secondes suivies d’Elena Meyers Taylor et Lauren Gibbs (1:54,43 s) et de la paire allemande formée de Stephanie Schneider et de Lisa Marie Buckwitz (1:54,60).

Les autres équipes canadiennes qui étaient de l’épreuve de Lake Placid, Alysia Rissling et Kristen Bujnowski ainsi que Christine De Bruine et Cynthia Appiah ont pris les sixième et septième rangs respectifs.

Les hommes d’Équipe Canada seront les prochains à attaquer la piste américaine pour l’épreuve du bob à deux plus tard dans la journée de jeudi.