Et puis il n’en restait que 26.

La défenseure Erin Ambrose et l’attaquante Amy Potomak ont été libérées de l’équipe nationale féminine du Canada lundi soir.

Vingt-six joueuses demeurent au sein de l’équipe centralisée à Calgary depuis août dernier : trois gardiennes de but, huit défenseures et 15 attaquantes. À PyeongChang 2018, Hockey Canada pourra envoyer 23 joueuses, y compris trois gardiens de but.

L’entraîneure-chef Laura Schuler a précisé par voie de communiqué que c’était une décision difficile à prendre, mais afin de parfaire la préparation de l’équipe féminine pour les Jeux, il a fallu aller de l’avant avec un plus petit nombre de joueuses.

Les Canadiennes poursuivront leurs affrontements des séries Esso et des matchs de la série contre les États-Unis à St. Paul (Minnesota) le 3 décembre, à Winnipeg le 5 décembre, à San Jose (Californie) le 15 décembre et à Edmonton le 17 décembre.

Hockey Canada annoncera son alignement olympique quelques jours après le match d’Edmonton.

Voici les joueuses qui sont toujours au sein de l’équipe :

Meghan Agosta — Attaquante
Rebecca Johnston — Attaquante
Laura Stacey — Attaquante
Jennifer Wakefield — Attaquante
Jillian Saulnier — Attaquante
Mélodie Daoust — Attaquante
Bailey Bram — Attaquante
Brianne Jenner — Attaquante
Sarah Nurse — Attaquante
Haley Irwin — Attaquante
Natalie Spooner — Attaquante
Emily Clark — Attaquante
Marie-Philip Poulin — Attaquante
Blayre Turnbull — Attaquante
Sarah Potomak — Attaquante

Jocelyne Larocque — Défenseure
Brigette Lacquette — Défenseure
Lauriane Rougeau — Défenseure
Laura Fortino — Défenseure
Meaghan Mikkelson — Défenseure
Renata Fast — Défenseure
Halli Krzyzaniak — Défenseure
Micah Zandee-Hart — Défenseure

Shannon Szabados – gardienne de but
Geneviève Lacasse – gardienne de but
Anne-Renée Desbiens – gardienne de but