Biographie :

Yuki Tsubota s’est mise au slopestyle en 2011, l’année où la discipline a été ajoutée au programme olympique. Elle a intégré l’équipe nationale un an seulement après avoir décidé de se consacrer à temps plein à ce sport. À Sotchi 2014, Yuki était l’une des Canadiennes à surveiller dans la nouvelle épreuve olympique. Elle est déjà montée sur le podium de certaines de plus importantes compétitions de la discipline. Yuki y a réalisé le quatrième plus haut score de la ronde de qualification, mais elle a chuté au dernier saut de la deuxième ronde des finales. On a dû la transporter en civière en dehors du parcours pour ensuite l’amener à l’hôpital où on lui a diagnostiqué une commotion cérébrale et une fracture de la mâchoire. En avril 2012, elle avait remporté la médaille de bronze des Championnats du monde présentés par l’Association of Freeskiing Professionals. En décembre 2012, elle a décroché la médaille d’argent au Dew Tour de Breckenridge, au Colorado. Elle a participé à ses premiers Championnats du monde FIS en 2013 et elle y a terminé 5e. Le mois suivant, elle a terminé au 4e rang des Championnats du monde de l’AFP. Yuki atteint son premier podium de Coupe du monde à Mommoth, en Californie, en janvier 2016, où elle a remporté l’or.

FAITS SAILLANTS EN CARRIÈRE

Médaillée de bronze des Championnats du monde de l’AFP en 2012.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Introduction au sport Elle a commencé à skier à l’âge de 10 ans. Lors d’un souper avec sa mère, elle a fait la rencontre de Tavish Sutherland, un entraîneur du club de ski acrobatique de Blackcomb, qui l’a encouragée à en faire l’essai. De tout et de rien Elle a obtenu son diplôme d’études secondaires en 2012. Elle aimerait détenir un MBA et démarrer sa propre entreprise. Elle aime le vélo de montagne. Avant une course, elle chante une chanson dans sa tête.

PALMARÈS INTERNATIONAL

Championnats du monde FIS : 2013 – 5e

X Games d’hiver : 2013 – 6e (Aspen), 5e (Tignes)