Biographie :

Françoise AbaFrancoise Abandanda s’est révélée une vedette en herbe sur la scène canadienne du tennis depuis 2009, année où elle a commencé à s’entraîner au Centre d’entraînement national, à Montréal. En 2012, lorsqu’elle avait 15 ans, Françoise a atteint la demi-finale du tournoi junior de Wimbledon et est venue à une manche d’affronter Eugenie Bouchard dans ce qui aurait été une finale exclusivement canadienne. Françoise s’est classée au quatrième rang du circuit junior en avril 2013, un sommet en carrière. Mais, pendant cette saison-là, elle a été ennuyée par une blessure à l’épaule. En janvier 2014, à Port St. Lucie, elle a remporté son premier championnat professionnel à l’occasion du tournoi ITF, dont la bourse était de 25 000 $. Aux Internationaux de France qui se sont déroulés en juin de la même année, elle s’est rendue pour la deuxième fois en demi-finale d’un tournoi du Grand Chelem; toutefois, elle a subi la défaite contre la tête de série. Elle a participé à son premier tournoi du Grand Chelem après s’être qualifiée pour une sélection au tableau principal des Internationaux des États-Unis de 2014. Elle a représenté le Canada pour la première fois à l’occasion de la Coupe Fed en 2015. En avril, à l’occasion des éliminatoires du groupe du monde contre la Roumanie, Françoise a remporté sa première victoire contre une adversaire du Top 50 lorsqu’elle a vaincu Irina-Camelia Begu, alors classée au 33e rang du circuit. En octobre 2014, Françoise s’est classée au 175e rang de la WTA en simple pour ainsi atteindre un jalon personnel.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Ses parents, Blaise Abanda et Cicle Assono Ahibena, sont originaires du Cameroun. Sa sœur aînée Élisabeth joue au tennis dans la NCAA à la Barry University. Débuts : Elle s’est initiée au tennis à l’âge de 7 ans pour ainsi emboîter le pas à sa sœur aînée. Le patinage de vitesse est le premier sport qu’elle a pratiqué. De tout et de rien : L’équipe nationale de soccer du Cameroun, Les Lions Indomptables, est son équipe de sport favorite. Ses idoles d’enfance étaient Serena et Venus Williams.