Biographie :

Dominique Bouchard a percé sur la scène internationale en 2015. Lors des Jeux panaméricains, elle a remporté la médaille d’argent du 200 m dos derrière sa coéquipière Hilary Caldwell, en plus de deux médailles avec le relais. Elle a ensuite fait ses débuts au Championnat du monde de la FINA où elle s’est rendue jusqu’en finale du 200 m dos et du relais 4×100 m quatre nages. Dominique a participé à ses premières compétitions seniors nationales à l’âge de 13 ans. Cet événement lui a permis de comprendre qu’elle avait le potentiel de réaliser son rêve olympique. Aux Jeux mondiaux universitaires de 2011, elle a acquis une expérience multisport précieuse lorsqu’elle s’est qualifiée pour la finale des épreuves du 100 m dos, du 200 m dos et du relais 4×100 m quatre nages. En 2010, Dominique s’est jointe pour la première fois à l’équipe nationale pour participer aux Championnats panpacifiques. De retour à ce rendez-vous quadriennal en 2014, elle a obtenu la 5e place au 100 m dos et la 6e place au 200 m dos. Sa carrière universitaire l’a conduite à l’Université du Missouri où elle a été la nageuse la plus décorée de tous les temps des Tigers, en remportant quatre fois la 1re place de la première équipe étoile américaine et deux fois de la 2e place au 200 m dos aux Championnats de la NCCA.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Ses parents se nomment Yvan et Marise Bouchard. Débuts : Elle a fait sa première saucette dès l’âge de 10 mois dans un programme pour bébés. Elle s’est lancée dans les compétitions à l’âge de 7 ans. À sa première compétition, le bruit du pistolet de départ de la course lui a fait peur. Au-delà de la natation : Elle est inscrite à un programme de maîtrise en gestion des services de santé à l’université du Missouri (elle prévoit terminer ses études en 2016). Elle a obtenu son baccalauréat en sciences avec spécialisation en biologie et un baccalauréat ès arts spécialisé en psychologie à l’université du Missouri. Elle souhaiterait devenir médecin après sa carrière de nageuse. Elle adore cuisiner. On la surnomme Dom. Elle mange de la soupe poulet et nouilles entre les épreuves éliminatoires et les finales. Elle voyage toujours avec deux peluches et ses barres énergisantes préférées. Sa devise favorite : « Ne laissez jamais la crainte de vous faire éliminer s’emparer de vous et vous empêcher de participer à quoi que ce soit. »