Biographie :

Russell Wood

Russell Wood a vécu une saison mémorable en 2013, se qualifiant pour ses premiers Championnats du monde de la FINA et terminant à deux reprises dans le top 10 à l’Universiade. Un autre moment fort a été sa victoire contre la vedette américaine Ryan Lochte pour remporter la médaille d’or au 100 m dos à la Coupe Canada Mel Zajac. Pour Russel, son ascension aux Championnats du monde a complètement changé sa vie. Soudainement, il pouvait envisager de représenter le Canada à l’occasion d’événements internationaux majeurs. Son succès s’est poursuivi en 2014 lorsqu’il a participé à cinq finales des Jeux du Commonwealth, ratant de peu le podium du relais 4×100 m quatre nages. Il a aussi participé aux Championnats panpacifiques et récolté trois médailles d’or aux Championnats SIC avec les Dinos de l’Université de Calgary, balayant ainsi les épreuves de nage sur le dos. Après avoir enlevé les épreuves de de dos lors des essais canadiens de 2015, Russell s’est rendu en finale des épreuves de 100 m et 200 m dos des Jeux panaméricains de Toronto et a remporté une médaille de bronze au relais 4×100 m quatre nages. Quelques semaines plus tard, il participait à ses deuxièmes Championnats du monde de la FINA.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Ses parents se nomment Harvey et Margo Wood. Il a une sœur aînée, Alana. Débuts : Il a commencé à nager à l’âge de 9 ans. Quand il a vu l’autobus nolisé qui amenait sa sœur à ses compétitions de natation, il était tellement jaloux qu’il a décidé de participer lui aussi à des compétitions afin de pouvoir monter dans l’autobus. Il a été disqualifié à sa toute première course. Il s’est inspiré des huit médailles d’or olympiques de Michael Phelps et de la médaille d’or de Mark Tewksbury aux Jeux olympiques de 1992 à Barcelone. Au-delà de la natation : Il a terminé deux ans d’études en vue de l’obtention de son diplôme à l’Université de Calgary; il a mis ses études en suspens jusqu’aux Jeux olympiques de 2016 à Rio. Il aime les jeux d’ordinateur, le camping et jouer avec son chat. Sa citation favorite : « Le talent, c’est le talent! » En voyage, il collectionne les épinglettes et les chapeaux. Il est l’ami proche de ses coéquipiers de relais Coleman Allen, Richard Funk et Yuri Kisil, avec qui il entretient une rivalité amicale. Le talent et le professionnalisme de Ryan Cochrane l’inspirent. On le surnomme Russ, Gabriel.

PALMARÈS INTERNATIONAL

Jeux du Commonwealth : 2014 – 7e (200 m dos), 7e (50 m dos), 8e (100 m dos), 4e (relais 4×100 m quatre nages), 5e (relais 4×100 m style libre)

Championnats du monde FINA : 2015 – 29e (100 m dos), 13e (relais 4×100 m quatre nages); 2013 – 21e (200 m dos)

Championnats panpacifiques : 2014 – 13e (100 m dos), 12e (200 m dos), 5e (relais 4×100 m quatre nages)