Biographie :

Caileigh Filmer veut faire partie d’Équipe Canada depuis qu’elle a nagé avec l’équipe nationale jeunesse à l’été 2008, alors qu’elle avait 12 ans. Sa première occasion de concourir au niveau mondial s’est présentée en 2013 lorsqu’elle faisait partie de l’équipage du quatre de pointe aux Championnats du monde juniors. Un an plus tard, elle a de nouveau participé aux Championnats du monde juniors et a remporté une médaille d’argent en deux de pointe avec Larissa Werbicki. Dix jours plus tard, le duo remportait le bronze des Jeux olympiques de la jeunesse de 2014 à Nanjing (Chine). En 2015, Caileigh a atteint un jalon de sa carrière en remportant la médaille d’argent à l’épreuve du quatre de pointe aux Championnats du monde pour les moins de 23 ans. À l’automne de la même année, elle a remporté une autre médaille de bronze aux Championnats nationaux de 2015. Cependant, peu de temps après, on a diagnostiqué qu’elle avait une fracture de stress à une côte. La blessure l’a touchée jusqu’au mois de février 2016. Caileigh a été en mesure de faire ses débuts au niveau mondial senior à la première Coupe du monde de 2016 à Varèse (Italie), où elle a remporté la finale B avec Jennifer Martins et a terminé 7e au classement général.

À propos de l’athlète…

Famille : Sa mère, Helene Filmer, était rameuse de compétition à l’Université de Victoria. Elle a une sœur jumelle, Katherine. Débuts : Elle a commencé à faire de l’aviron à 13  ans. Après avoir quitté la natation de compétition, elle a discuté avec sa mère qui lui a dit de demeurer active en pratiquant un autre sport. Elle a participé à deux camps pour apprendre à ramer. Au début, elle n’était pas emballée par le sport, mais elle l’aimait mieux que tout autre. Au-delà de l’aviron : Elle aime colorier et passer du temps dehors pour pratiquer d’autres sports. Elle est étudiante en deuxième année à l’université de la Californie Berkeley et a l’intention d’obtenir un baccalauréat en sciences avec une majeure en sciences de l’environnement. On la surnomme Cai. Elle a deux paires de bas chanceux, l’une lui a été offerte par sa mère et porte le drapeau du Canada et l’autre, rose vif, lui a été donnée par sa meilleure amie. Le jour de la compétition, elle mange toujours des œufs avec des rôties pour déjeuner. Citation préférée : « La véritable gloire, c’est d’être capable de se relever après avoir été jeté à terre. Voilà l’essence même de la gloire. » Vince Lombardi.