Jamais deux sans trois pour la Canadienne Ivanie Blondin à la première Coupe du monde de patinage de vitesse de la saison alors qu’elle a effectué un troisième voyage en trois jours sur le podium d’Heerenveen, cette fois-ci au 3000 m féminin.

Ivanie Blondin s’est hissée sur la troisième marche du podium au 3000 m féminin avec un chrono de 4: 04,16 secondes, soit à 0,63 seconde de la gagnante et grande favorite locale Antoinette de Jong des Pays-Bas. Le chrono de 4:04,00 secondes de la Russe Natalia Voronina a réussi à se faufiler entre les deux pour décrocher l’argent.

Ivanie avait remporté son duel contre la Néerlandaise Irene Schouten et s’était emparée de la tête avec quatre patineuses à passer.

À LIRE : Les patineurs canadiens amassent trois autres médailles à la Coupe du monde d’Heerenveen

Samedi, Ivanie Blondin avait donné au Canada sa troisième médaille de la journée en terminant à seulement 0,04 seconde de l’or au départ groupé. La veille, la Canadienne avait remporté le bronze à la poursuite par équipes féminine avec ses coéquipières Isabelle Weidemann et Josie Morrison.

Le détenteur du record du monde au 10 000 m, Ted-Jan Bloemen a réalisé son premier podium de la saison en décrochant l’argent au 5000 m masculin plus tard dans la journée de dimanche. Celui qui détient la double nationalité canadienne et néerlandaise à inscrit un chrono de 6:14,95 secondes, terminant deux secondes derrière la légende du sport et favori local Sven Kramer (6:12,88 s).

En duel contre Kramer, Bloemen a talonné son rival tout le long de la course, prenant même les devants à la barre des 2200 m et à celle des 3000 m, mais l’Européen était juste trop fort et c’est à ce moment que l’écart a commencé à se creuser entre les deux.

Le Norvégien Sverre Lunde Pedersen a complété le podium avec un temps de 6:15,81 secondes.

À LIRE : Les Canadiennes patinent vers le bronze en poursuite aux Pays-Bas

La première Coupe du monde de patinage de vitesse de la saison s’est terminée avec l’or pour Équipe Canada alors que Vincent De Haître, Alex St-Jean et Laurent Dubreuil ont inscrit le meilleur chrono de la journée au sprint par équipes.

Le trio a du attendre que toutes les autres paires s’exécutent avant de prendre la glace à leur tour. Jumelés aux Allemands, les Canadiens ont rapidement imposé leur rythme, remportant chacun des chronos intermédiaires. C’est Vincent De Haître qui a franchi la ligne pour arrêter le chrono à 1:19,55 secondes et donner l’or aux siens. Les Norvégiens ont terminé deuxièmes à 0,45 secondes des Canadiens suivis des Russes.

En tout, Équipe Canada a raflé sept médailles à cette première étape de la Coupe du monde. Des résultats solides sont particulièrement importants pour les quatre premières étapes de la Coupe du monde de la saison, car ils serviront à déterminer le nombre de patineurs de vitesse que le Canada enverra à PyeongChang 2018.

L’action reprendra la semaine prochaine à Stavanger, en Norvège.