Même dame nature à un faible pour Denis Shapovalov. Le jeune Canadien a profité d’un délai de pluie pour remettre ses idées en place et est revenu de l’arrière pour vaincre le tombeur de Milos Raonic, Adrian Mannarino, en trois manches de 2-6, 6-3 et 6-4. Et si la pluie n’a fait que passer, le véritable tonnerre est venu de la raquette de Shapovalov, qui obtient maintenant sa place en demi-finale.

À LIRE ÉGALEMENT : Shapovalov réussit l’impossible et élimine Nadal à Montréal

Le Canadien avait joué plus de deux heures et demie de plus que son adversaire jusqu’ici à la Coupe Rogers et cela a paru durant la première manche. Le Français a brisé Shapovalov d’entrée de match alors que la jeune sensation a frappé dans deux doubles fautes consécutives. Mannarino a brisé Shapovalov une deuxième fois lors de la troisième partie et le temps que le Canadien retrouve son rythme, le Français s’envolait avec la première manche 6 à 2.

Si Shapovalov avait pu bénéficier du soutien de Wayne Gretzky lors de ses trois premiers matchs à Montréal, des partisans se sont assurés de garder l’esprit de la légende du hockey sur le court central. (PC/Paul Chiasson)

Alors que le jeune en arrachait, un léger délai de pluie après la cinquième partie de la deuxième manche est tout ce  dont avait besoin le Canadien pour se replacer. Les deux étant à service égal au moment de la pause, Shapovalov a brisé Mannarino dès le jeu suivant le délai. Derrière une foule en extase, Shapovalov a continué sur sa lancée jusqu’à la fin de la manche.  Alors qu’il obtenait une première balle de manche, le Canadien a floué le Français en feignant l’amorti pour remporter la seconde manche 6-3.

 

C’est Shapovalov qui a pris l’ascendant lors de la manche ultime, brisant le français dès le troisième jeu sur une faute direct en fond de terrain. Mannarino n’avait toutefois pas dit son dernier mot et brisait Shapovalov à son tour lors du jeu suivant.

Le problème pour Mannarino était que Shapovalov reprenait son tennis agressif du match contre Nadal plus la rencontre avançait. En touchant les lignes avec régularité, Shapovalov a poussé Mannarino à la faute lors de sa deuxième balle de bris lors du huitième jeu et se donnait le luxe de servir pour le match à 5-4. Un puissant service du Canadien a forcé Mannarino à envoyer la balle dans le filet sur balle de match pour donner la victoire à la jeune sensation de Tennis Canada.

C’est une semaine de rêve que vit Shapovalov à Montréal. Avec ses quatre gains, il dépasse son nombre de victoires qu’il avait obtenu auparavant dans sa carrière sur le circuit de l’ATP. Au prochain tour, le jeune Canadien se mesurera à l’Allemand Alexander Zverev en demi-finale samedi soir.