Le Canadien Milos Raonic a accédé au deuxième tour à Wimbledon, avec une victoire en trois manches de 7-6 (5), 6-2 et 7-6 (4) sur l’allemand Jan-Lennard Struff mardi.

Le Canadien de 26 ans tentera de reproduire sa campagne de 2016 où avait atteint sa première et unique finale de Grand Chelem en carrière au All England club.

Milos Raonic du Canada lors de son match de premier tour contre l’Allemand Jan-Lennard Struff au tournoi de Wimbledon à Londres, le mardi 4 juillet 2017. (AP Photo / Kirsty Wigglesworth)

Struff s’est accroché à Raonic, qui sert fort, à travers toute la première manche pour forcer le bris d’égalité. Les deux joueurs se sont échangé l’avance avant jusqu’à ce que Raonic se donne une avance suffisamment grande pour remporter le bris 6 à 4 et s’inscrire au tableau une manche à zéro.

Le meilleur joueur du Canada a brisé Struff deux fois en ouverture de deuxième manche pour dicter le jeu. Après un début de troisième manche à l’image de la deuxième, Raonic a cependant eu affaire à un Struff revigoré qui, après un bris, a rapporté le jeu à 5-5.

Milos Raonic du Canada lors de son match de premier tour contre l’Allemand Jan-Lennard Struff au tournoi de Wimbledon à Londres, le mardi 4 juillet 2017. (AP Photo / Kirsty Wigglesworth)

Un revers victorieux en fin de bris d’égalité a permis à Milos Raonic de se retrouver devant une balle de match, qu’il a convertie afin de s’emparer du match.

Le joueur de 26 ans affrontera le russe Mikhail Youzhny au deuxième tour. Ce sera leur quatrième rendez-vous, avec Raonic qui détient actuellement une fiche de 2-1 contre l’ancien joueur du top 10, maintenant classé au 82e rang mondial. La victoire de Youzhny est venue lors de leur plus récente rencontre à Saint-Pétersbourg en septembre dernier.

👌🏼🌱

A post shared by Milos Raonic (@mraonic) on

Aussi en action mardi à Wimbledon, Vasek Pospisil a livré une dure bataille face à l’un des favoris pour le titre de 2017 et huitième tête de série, l’Autrichien Dominic Thiem. Malgré de bons efforts pour conserver ses jeux au service, le Canadien a dû s’incliner en trois manches de 6-4, 6-4 et 6-3. L’étoile montante de Tennis Canada âgée de 17 ans, Bianca Andreescu s’est avouée vaincu en des comptes de 6-4 et -63 à ses débuts chez les séniors en Grand Chelem.

Françoise Abanda, qui a remporté son match d’ouverture lundi contre Japonaise Kurumi Nara, croisera le fer avec la championne de Roland-Garros Jelena Ostapenko de Lettonie mercredi.