Incapable de battre Henrik Lundqvist en tirs de barrage, le Canada a dû se contenter de la médaille d’argent, s’inclinant au compte de 2-1 contre la Suède en finale du Championnat du monde de hockey.

Le Canada a connu un début de finale similaire à sa rencontre de demi-finale face à la Russie où il avait réalisé une remontée spectaculaire en fin de match pour l’emporter. La première période fut chaudement disputée alors que Calvin Pickard a réalisé 12 arrêts contre 10 pour son homologue suédois. Les deux gardiens sont demeurés parfait après vingt minutes.

À LIRE : Le Canada revient de l’arrière contre la Russie et passe en finale

Le Canadien Alex Killorn (gauche) contrôle la rondelle contre la Suède en finale du Championnat du monde de hockey, à Cologne, en Allemagne, le 21 mai 2017.

Le Canadien Alex Killorn (gauche) contrôle la rondelle contre la Suède en finale du Championnat du monde de hockey, à Cologne, en Allemagne, le 21 mai 2017.

Les Canadiens ont tranquillement commencé à imposer le rythme en deuxième période, enregistrant neuf tirs contre un seul pour ses rivaux vers la moitié de la deuxième période. Malgré l’effort offensif soutenu du Canada, Lundqvist semblait imbattable.

Puis, avec 43 secondes à faire à la période médiane, la Suède a ouvert la marque en désavantage numérique. Un revirement de Ryan O’Reilly a permis Joel Lundqvist de renverser la pression en territoire canadien. La rondelle s’est éventuellement retrouvée à la ligne bleue où Victor Hedman a surpris Pickard entre les jambières d’un tir du revers bondissant.

À LIRE : Le Canada élimine l’Allemagne et passe en demi-finale du Mondial de hockey

À LIRE : Le Canada en ronde préliminaire

Les joueurs suédois célèbrent le but de Victor Hedman contre le Canada en finale du Championnat du monde de hockey à Cologne, en Allemagne, le 21 mai 2017.

Les joueurs suédois célèbrent le but de Victor Hedman contre le Canada en finale du Championnat du monde de hockey à Cologne, en Allemagne, le 21 mai 2017.

O’Reilly a racheté sa bévue tôt en troisième période alors qu’Elias Lindholm se trouvait au cachot pour bâton élevé. Le Canada a capitalisé après seulement 10 secondes sur l’avantage numérique pour niveler la marque 1-1. O’Relly a profité d’un retour de lancer orchestré par un tir de la pointe de Mitch Marner. Il s’agissait du sixième but d’O’Reilly depuis le début du tournoi.

La prolongation n’ayant pas réussi à déterminer un vainqueur, la médaille d’or allait donc se décider en tir de barrage. La Suède à prévalu en touchant le fond du filet à deux reprises tandis que Lundqvist a stoppé les quatre tentatives du Canada qui tentait de décrocher le titre pour la troisième année de suite.