On peut dire que l’équipe canadienne des bosses s’est bien familiarisée avec le parcours qui servira lors des épreuves olympiques de 2018 puisque quatre de ses membres se sont retrouvés sur les podiums féminin et masculin de l’épreuve test disputée au parc de Bokwang samedi soir.

À LIRE : Apprenez-en plus sur le ski acrobatique aux Jeux olympiques

Les doublé sont devenus un phénomène régulier pour les skieurs de bosses du Canada, en ayant réalisé au moins un lors des trois derniers arrêts sur le circuit (Deer Valley, Calgary, Val St-Côme). Cependant, la Coupe du monde de PyeongChang a marqué la première fois que la nation a réalisé cet exploit autant chez les hommes que chez les femmes.

Encore et toujours l’homme à battre sur le circuit, Mikaël Kingsbury a surfé sur ses succès de Deer Valley pour s’emparer de la victoire, sa 38e en carrière, avec une note de 86,71 en super-finale. L’autre Canadien dans cette finale à six concurrents, Philippe Marquis, a réalisé une performance de 85,94 points pour prendre le troisième rang.

Dimitri Reiherd du Kazakhstan s’est faufilé pour décrocher l’argent à seulement 0,01 point de Kingsbury.

« Ce fut une compétition vraiment serrée en super finale, j’ai commis des petites erreurs mais j’ai très bien sauté et c’est ce qui m’a permis de récolter le meilleur pointage », a mentionné Kingsbury à Freestyle Canada. « La piste est incroyable, j’ai pris des bonnes informations et je vais essayer de répéter l’exploit que j’ai réalisé aujourd’hui l’année prochaine aux Jeux olympiques ».

À LIRE : Kingsbury en or, Marquis en argent à Deer Valley

Chez les dames, Justine Dufour-Lapointe a remporté l’argent avec une note de 78,35 suivie d’Andi Naude (78,16). L’Australienne Britteny Cox a remporté l’épreuve haut la main en remportant toutes les rondes pour ensuite inscrire un pointage de 81,66 en super-finale.

« Je suis heureuse de ma performance ce soir mais ce dont je suis le plus fière c’est de repartir en sachant que je suis capable de bien skier sur ce parcours », a indiqué Justine dans un communiqué de Freestyle Canada.

Mission accomplie pour les skieurs canadiens qui quittent PyeongChang gonflés à bloc et remplis de confiance.