Les olympiens Ben Saxton et Chaim Schalk ont eu besoin de trois manches pour battre les Brésiliens Evandro Goncalves et Pedro Solberg aux finales World Tour Swatch FIVB vendredi, à Polson Pier.

La victoire au compte de 2-1 (23-21, 15-21, 15-13) donne au duo canadien une fiche de 1-1 et l’avantage de croiser une équipe plus faible sur papier lors de la ronde des 12.

Ben Saxton et Chaim Schalk contre le Brésil aux finales World Tour Swatch FIVB, le 16 septembre 2016 à Toronto. (Photo : Thomas Skrlj)

Ben Saxton et Chaim Schalk contre le Brésil aux finales World Tour Swatch FIVB, le 16 septembre 2016 à Toronto. (Photo : Thomas Skrlj)

« C’est incroyable de jouer devant une foule partisane, s’est exclamé Saxton après le match. Avec la ronde éliminatoire qui débute demain, un samedi, ça va être électrisant. »

Le match ne fut pas de tout repos pour l’équipe canadienne. Tirant de l’arrière 18 à 20 en première manche, Saxton et Schalk ont remporté les trois points suivants pour prendre les devants et remporter la manche à 23-21.

À LIRE : Les olympiens canadiens à Toronto pour les finales FIVB

Après avoir laissé filer la seconde manche, les Canadiens ont finalement eu le dessus lors de la manche ultime pour l’emporter 15 à 13.

Ben Saxton et Chaim Schalk affronteront Alexander Brouwer et Robert Meeuwsen des Pays-Bas samedi lors de la ronde des 12.

Josh Binstock en action le 16 septembre 2016 aux finales World Tour Swatch de Toronto. (Photo : Thomas Skrlj)

Josh Binstock en action le 16 septembre 2016 aux finales World Tour Swatch de Toronto. (Photo : Thomas Skrlj)

L’autre duo canadien au volet masculin, Josh Binstock et Sam Schachter, a perdu sa rencontre contre les Polonais Piotr Kantor et Bartosz Losiak vendredi (22-20, 21-16). Ils croiseront un autre duo polonais, soit celui de Mariusz Prudel et Grzegorz Fijalek, samedi en ronde des 12.

Heather Bansley et Brandie Wilkerson le 16 septembre 2016 aux finales World Tour Swatch de Toronto.. (Photo : Thomas Skrlj)

Heather Bansley et Brandie Wilkerson le 16 septembre 2016 aux finales World Tour Swatch de Toronto.. (Photo : Thomas Skrlj)

Chez les femmes, Jamie Broder et Kristina Valjas se sont fait éliminées en ronde des 12, vendredi, par Isabelle Forrer et Anouk Verge-Depre de la Suisse en deux manches (24-22, 21-19. Heather Bansley et Brandie Wilkerson ont connu le même sort alors qu’elles se sont inclinées en trois manches de 21-17, 18-21 et 15-10 devant les championnes olympiques Laura Ludwig et Kira Walkenhorst de l’Allemagne.