Biographie :

Après avoir découvert le volleyball de plage dans le cadre d’un entraînement estival pendant sa carrière universitaire de volleyball, Heather Bansley a représenté le Canada pour la première fois aux Championnats du monde juniors de 2007. Elle s’est ensuite jointe à l’équipe nationale où elle s’est associée à Elizabeth Maloney. Le duo a terminé au 5e rang des Jeux panaméricains de 2011 avant d’aider le Canada à se tailler une place pour les Jeux olympiques de 2012 à Londres, place que les joueuses ont dû céder à l’issue des essais nationaux. Lorsqu’Elizabeth a pris sa retraite en 2013, Heather a commencé à faire équipe avec Sarah Pavan. Formant maintenant la meilleure équipe canadienne, elles ont connu une excellente saison 2015 en montant pour la première fois sur le podium du Circuit mondial lors de l’Open de Prague en mai. Les deux joueuses ont ensuite procuré au Canada sa première médaille de la Série majeure féminine de la FIVB à Poreč, en Croatie, où elles ont terminé 2es. Elles ont ensuite terminé 3es au tournoi de Gstaad, en Suisse, et du Grand Chelem de Yokohama, au Japon. Heather et Sarah ont également réussi le meilleur résultat féminin du Canada aux Championnats du monde en se classant 5es. Heather a conclu la saison comme meilleure marqueuse du circuit de la Série majeure. En fin de saison 2015, elles ont terminé 4es à la finale du Circuit mondial et ont récolté deux podiums en 2016, soit une médaille de bronze au Grand Chelem de Moscou et une médaille d’argent au tournoi de Poreč de la Série majeure.

À propos de l’athlète…

Famille : Elle est la fille de Doug Bansley et Ann Liebeck. Ses frères aînés s’appellent Mark et David, et son frère jumeau, Andrew. Débuts : Elle a commencé à jouer au volleyball au secondaire. Elle s’est mise au volleyball de plage à l’âge de 20 ans parce que son entraîneure à l’Université de Toronto, Kristine Drakich, préconisait le volleyball de plage comme entraînement estival. Comme elle n’est pas très grande, elle se fie beaucoup à sa maîtrise du ballon et à ses qualités athlétiques, et le volleyball de plage est mieux adapté à son style de jeu. Au-delà du volleyball de plage : Elle aime lire (des autobiographies et des mémoires) et jouer à des jeux de société en voyage. Lors d’une période d’entraînement en Californie, elle s’est mise à la planche à rame et au surf. À la maison, elle aime cuisiner et elle croit que l’alimentation a le pouvoir de guérir et d’apporter la bonne humeur. Elle s’intéresse à la nutrition holistique et sportive. Elle est entraîneure adjointe d’une équipe féminine de moins de 18 ans à Toronto (Leaside). En 2010, elle a obtenu son baccalauréat ès arts spécialisé en anglais et en linguistique de l’Université de Toronto. On la surnomme Hez. Le sang-froid et l’assurance du gardien de but Carey Price pendant les Jeux de Sotchi ont été une source d’inspiration pour elle et depuis, elle est partisane des Canadiens de Montréal. Chaque année, elle a un maillot de bain chanceux qui lui donne une dose supplémentaire d’assurance quand un match la rend particulièrement nerveuse. Elle a une collection de tasses des pays qu’elle visite. Citation préférée : « La compassion est le radicalisme de notre époque. » – Le dalaï-lama.