Evan Dunfee ne décrochera pas le bronze au 50 km marche après qu’Hirooki Arai l’eut bousculé dans le dernier tour de piste de la finale olympique.

Plus de trois heures après que l’athlète japonais ait été disqualifié pour avoir entré en collision avec Dunfee, il fut décidé que l’athlète japonais recevrait la médaille de bronze, plutôt que le Canadien.

Bien que le comité technique avait jugé que l’accrochage entre les deux athlètes avait déstabilisé le Canadien pour terminer au quatrième rang, derrière le Japonais, avec un chrono de trois heures, 41 minute et 38 secondes, il en fut décidé autrement par le jury responsable des appels.

Evan Dunfee lors de l'épreuve du 50 km marche à Rio de Janeiro, le 19 août 2016. (COC/David Jackson)

Evan Dunfee (à gauche) et le Japonais Hirooki Arai (à gauche) lors de l’épreuve du 50 km marche à Rio de Janeiro, le 19 août 2016. (COC/David Jackson)

Après étude du cas, il fut conclu que le coup de coude d’Hirooki Arai n’était pas suffisamment important pour nécessiter une sanction. L’athlète japonais remporte donc le bronze derrière le champion olympique Matej Toth (3:40:58 s) de la Slovaquie et l’Australien Jared Tallent (3:41:16 s).

Dunfee avait connu une excellente course, se trouvant même en position de tête pendant plus de 15 km à la mi-course. Malgré la collision, le temps d’Evan Dunfee est un nouveau record canadien.