Fort de sa médaille de bronze remportée dimanche dernier au 100 m, voilà qu’Andre De Grasse s’est qualifié pour une autre finale olympique, celle du 200 m.

Prenant le départ une fois de plus aux côtés d’Usain Bolt en demi-finale, le sprinteur canadien a assuré sa place en finale en prenant le deuxième rang de sa vague derrière le médaillé d’or du 100 m.

De Grasse en a également profité pour abaisser sa propre marque canadienne sur cette distance en signant un chrono de 19,80 s, soit huit centièmes de moins que son temps enregistré aux Jeux panaméricains de Toronto l’été dernier.

À LIRE : Andre De Grasse en bronze à Rio
À LIRE : Andre De Grasse, l’héritier d’Usain Bolt

Andre De Grasse 200 m

Côte à côte au fil d’arrivée, De Grasse et Bolt se sont échangé un sourire alors qu’ils enregistraient les deux meilleurs temps de la soirée. Bolt, qui a survolé la distance en 19,78 s, s’est même permis de ralentir dans le dernier droit avant d’apercevoir le Canadien qui tentait de le coiffer.

« Il était censé ralentir. Je lui ai dit: « Qu’est-ce que tu fais? C’est une demi-finale. » Je crois qu’il voulait me pousser. J’étais un peu paresseux, mais j’y suis parvenu. »

En piste lors de la première vague, le Canadien Aaron Brown n’a pas été en mesure d’obtenir son billet pour la finale. Brown sera fort probablement du relais 4×100 m cependant.

Andre De Grasse (gauche) et Usain Bolt s'échangent un sourire au fil d'arrivé des demi-finales sur 200 m aux Jeux olympiques de Rio, le 17 août 2016.

Andre De Grasse (gauche) et Usain Bolt s’échangent un sourire au fil d’arrivée des demi-finales sur 200 m aux Jeux olympiques de Rio, le 17 août 2016.

Lashawn Merritt (États-Unis),Christophe Lemaitre (France), Alonso Edward (Panama), Churandy Martina (Pays-Bas), Adam Gemili (Grande-Bretagne) et Ramil Guliyev (Turquie) se sont également qualifiés pour la finale qui se tiendra jeudi à 21 h 30 (ET).