En remportant la médaille de bronze à l’épreuve du 100 m à Rio 2016, Andre De Grasse a envoyé un message clair au monde de l’athlétisme. Le sprinteur de 21 ans n’a qu’un objectif en tête, la victoire.

Alors qu’il se mesurait aux hommes les plus rapides de la planète, De Grasse a démontré toute sa force de caractère en établissant un record personnel (9,91 s) dans ce qui s’avère le moment le plus important de sa jeune carrière.

Andre de Grasse en bronze à l'épreuve du 100 m lors des Jeux olympiques de 2016, à Rio. Photo : COC

Andre de Grasse en bronze à l’épreuve du 100 m lors des Jeux olympiques de 2016, à Rio. Photo : COC// Steve Boudreau

« Cette performance est très significative pour moi », a confié De Grasse après la finale. « Je suis encore jeune et les autres sprinteurs ont beaucoup d’expérience alors je sens que j’ai encore beaucoup de chose à apprendre à propos de mon sport. Ma troisième position aide énormément à la confiance et me motive pour l’avenir ».

« L’atmosphère au Stade était intense », a mentionné le sprinteur de 21 ans qui en était à son baptême olympique. « J’ai eu la chance de courir aux côtés de Usain Bolt lors des demi-finales et de la finale, j’ai donc pu profiter des acclamations de la foule et j’étais très confiant ».

Demi-finale | Finale

Le sprinteur a dû composer avec quelques blessures en début d’année. « J’étais inquiet pour le début de la saison puisque je ne me sentais pas au sommet de ma forme, mais grâce au soutien de mon entraîneur et de mon équipe je suis arrivé à Rio en pleine possession de mes moyens. Lors de ma course en première vague, je ne me suis jamais senti aussi bien et j’étais très confiant pour la suite », a affirmé De Grasse.

En vertu de ses performances, le Canadien a inévitablement été comparé à la légende jamaïcaine Usain Bolt. « C’est toujours agréable de le côtoyer, il me motive beaucoup. C’est un animal sur la piste, il est différent. Je vais avoir à travailler beaucoup plus fort si je veux espérer le battre ».

Le record du monde établi par Bolt en 2009 (9;58 s) semble à des années-lumière d’entraînement. Malgré tout, De Grasse entrevoit l’avenir avec un regard prometteur. « Je vais tout faire pour essaye de battre sa marque ».

Les hommes les plus rapides du monde ont maintenant rendez-vous pour l’épreuve du 200 m mardi et uniront leurs efforts au relais 4×100 m jeudi.