Alors que les nageuses canadiennes connaissent leur part de succès depuis le début des Jeux, la délégation masculine aura une chance de s’inscrire au tableau des médailles dès ce soir, alors que Santo Condorelli participera à la prestigieuse finale du 100 m style libre.

Suivant les traces de Brent Hayden, qui s’était emparé de la médaille de bronze à cette même épreuve lors des Jeux de Londres en 2012, Condorelli est en excellente position pour offrir une première médaille à l’équipe masculine de natation.

Quadruple médaillé des Jeux panaméricains et quatrième lors de cette épreuve aux Mondiaux aquatiques en 2015, Santo a nagé la distance en 48,22 secondes en ronde de qualifications puis en 47,93 secondes lors des demi-finales, terminant ex æquo en troisième place. Cette performance est également une nouvelle marque personnelle pour le nageur canadien à la routine d’avant course peu orthodoxe. Rappelons que Condorelli fait un signe du majeur à son père dans les gradins avant chaque prestation.

Santo Condorelli après sa performance en demi-finale du 100 m style libre aux Jeux olympiques de 2016, à Rio. THE CANADIAN PRESS/Sean Kilpatrick

Santo Condorelli après sa performance en demi-finale du 100 m style libre aux Jeux olympiques de 2016, à Rio. THE CANADIAN PRESS/Sean Kilpatrick

Depuis le début des hostilités, la torpille canadienne améliore son temps et monte au classement général. « Je suis de plus en plus confiant et je veux absolument ramener une médaille pour l’équipe des hommes », a mentionné Condorelli après les préliminaires.

En vertu de ses performances olympiques, Condorelli s’avère un aspirant logique au podium et il sera palpitant de voir comment le Canadien réagira face à l’adversité. Rendez-vous à la piscine de Rio, ce soir à 22h00, pour le dénouement de l’épreuve reine de natation.