Bien de l’eau a coulé sous les ponts entre 1976 et 2016 et beaucoup de choses ont eu le temps de changer. Voici donc un bref portrait de la société à l’heure des Jeux de Montréal.

À lire | Montréal 1976: 40 ans, ça se fête!
À lire | Les moments marquants des Jeux de Montréal

8

Commençons bien entendu par la planète sportive. En 1976, les Canadiens de Montréal remportaient leur 19e Coupe Stanley, la première d’une série de quatre consécutives, menés par Guy Lafleur (premier pointeur de la saison avec 125 points) et leur capitaine Yvan Cournoyer.

Les autres équipes championnes dans le sport Nord-Américain sont les Celtics de Boston (NBA), les Raiders d’Oakland (NFL) et les Reds de Cincinnati (MLB). Au golf, c’est Raymond Floyd qui remporte le prestigieux tournoi des Maitres, devant Ben Crenshaw et Jack Nicklaus. Bjorn Borg chez les hommes et Chris Evert chez les femmes sont quant à eux les champions de Wimbledon.

À noter que des Jeux olympiques d’hiver ont également été tenus en 1976. Les Jeux d’Innsbruck ont réuni 1123 athlètes de 37 nations qui se sont affrontés dans 10 disciplines différentes. Le Canada a terminé ces Jeux avec une récolte de trois médailles, une de chaque couleur.

À lire | Jeux de Montréal: Que sont devenues les installations?

3

Au box-office, le premier film de la saga Rocky, mettant en vedette le boxeur personnifié par Sylvester Stallone, remporte l’Oscar du meilleur film pour les longs métrages sortis en 1976. Martin Scorsese connait également un grand succès avec son œuvre Taxi Driver avec Robert De Niro comme acteur principal. La reprise de la version du film de King Kong de 1933 est également sortie en 1976.

4

Dans le monde musical, les artistes tendances de l’heure sont Queen (avec Bohemian Rapsody), Paul McCartney et son groupe Wings ainsi que le groupe ABBA (interprètes de Dancing Queen). La chanson ayant terminé au premier rang du classement de Billboard était d’ailleurs Silly love songs, de Wings. Au Québec, la scène musicale est dominée par Beau Dommage, La Bottine Souriante, Claude Dubois, René Simard, Dominique Michel, Michel Rivard et Michel Louvain.

6

En politique, Pierre-Elliott Trudeau remplissait son premier mandant en tant que premier ministre canadien. On lui doit d’ailleurs l’aéroport de Mirabel, qui a été terminé expressément pour les Jeux. Son homologue américain de l’époque était Gerald Ford pendant que Fidel Castro devient cette même année le président de Cuba.

essence

1976 est également l’année Steve Jobs a fondé la compagnie Apple, qui a été évaluée à plus de 700 milliards $ au début des années 2010. La tour du CN, plus haute structure autoportante au monde durant plusieurs années, a également été inaugurée en 1976. Le litre d’essence coûtait en moyenne de 12 à 13 cents au Québec alors qu’une télévision couleur de 25 pouces pouvait coûter plus de 500$.