Il y a de ces choses dans la vie sur lesquelles on peut toujours compter : le soleil se lève à l’est, les chats retombent toujours sur leurs pattes et Ian Millar fait partie de l’équipe olympique canadienne.

Le cavalier de 69 ans a participé à ses premiers Jeux olympiques en 1972 à Munich. Ses 11 présences aux Jeux constituent un record pour un athlète olympique, tous sports confondus.

Millar a de très bonnes chances de faire partie de l’équipe canadienne d’équitation à Rio, après avoir aidé l’équipe de saut d’obstacles à remporter l’or aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto. Ses coéquipiers de l’an dernier – Tiffany Foster, Éric Lamaze, Yann Candele et Elizabeth Gingras – ont également les yeux rivés sur Rio.

L’équipe de sauts d’obstacles composée de (de gauche à droite) Yann Candele, Tiffany Foster, Eric Lamaze et Ian Millar, qui a remporté l’or à la compétition de saut du jour 13 à Toronto en 2015.

L’équipe de saut d’obstacles composée de (de gauche à droite) Yann Candele, Tiffany Foster, Eric Lamaze et Ian Millar, qui a remporté l’or à la compétition de saut du jour 13 (Toronto 2015).

Celui qui en serait à ses 12es Jeux olympiques pourrait toutefois ne pas être le seul Millar à Rio. Son fils Jonathon et sa fille Amy pourraient aussi faire partie de l’équipe canadienne d’équitation, qui sera annoncée le 14 juillet.

Indépendamment du nombre de Millar sélectionnés, les athlètes canadiens des trois disciplines équestres (saut d’obstacles, dressage et concours complet) voudront s’inspirer de la riche histoire canadienne dans ce sport, qui a débuté en 1952 aux Jeux olympiques d’Helsinki.

Quatre ans plus tard, à Stockholm, l’équipe composée de James Elder, Brian Herbinson et John Rumble obtenait une médaille de bronze, le tout premier podium olympique canadien en sports équestres. Elder faisait aussi partie de l’équipe ayant remporté l’or à Mexico 1968, aux côtés de James Day et Tom Gaylord.

Le Canadien Eric Lamaze compétitionne en finale de saut lors des jeux panaméricains de Caledon, Ontario, le 23 juillet 2015. LA PRESSE CANADIENNE /Nathan Denette

Le Canadien Eric Lamaze compétitionne en finale de saut lors des Jeux panaméricains de Caledon, en Ontario, le 23 juillet 2015. LA PRESSE CANADIENNE /Nathan Denette

Puis à Montréal 1976, Michel Vaillancourt montait sur la deuxième marche du podium avec la médaille d’argent du concours individuel de saut d’obstacles.

À LIRE : La première médaille du Canada en sports équestres

Plus récemment, c’est Éric Lamaze qui a procuré au Canada ses moments de gloire olympique. Le cavalier de Montréal est monté sur le podium à deux reprises à Beijing 2008, avec une médaille d’or individuelle et une d’argent en équipe, en compagnie d’Ian Millar.

Millar et Lamaze ont tous deux marqué l’histoire à leur manière. Reste à voir si l’équipe canadienne d’équitation pourra ajouter à cet héritage à Rio.