Photo manchette : Kolbie Orum (12) se rend au panier lors du match contre Troy le 18 mars 2016.

La réussite du basketball canadien est évidente au March Madness, encore plus au penchant féminin de la compétition, où cinq joueuses canadiennes participeront au Final Four.

Au début du tournoi, le 18 mars, il y avait un total de 21 joueuses canadiennes réparties en 12 équipes différentes. De ces 21 universitaires, cinq joueront en demi-finales du Championnat national le 3 avril prochain dans trois équipes des quatre équipes toujours en lice. Ceci assure d’avoir au moins une joueuse canadienne lors de la grande finale du tournoi de la première division de basketball féminin.

Lisa Thomaidis, entraîneure de l’équipe nationale de basketball féminin qui sera des prochains Jeux olympiques, a gazouillé son appui aux cinq compétitrices restantes.


Qui sont les joueuses encore dans le tournoi?

Kia Nurse

Nurse est devenue une habituée des grands rendez-vous. Elle a réussi 33 points lors du match de la médaille d’or contre les États-Unis aux derniers Jeux panaméricains, permettant au Canada de monter sur la plus haute marche du podium. Elle a aussi permis au Canada de garantir sa place à Rio et de remporter une médaille d’or au dernier Championnat des Amériques de la FIBA. La semaine prochaine, elle tentera d’aider l’Université du Connecticut à remporter un quatrième championnat national consécutif (un deuxième pour Nurse).

Kolbie Orum

La double médaillée de bronze dans les rangs juniors pour le Canada a joué sur l’équipe nationale en 2012, lors du Championnat du monde des moins de 17 ans et aussi au Championnat des Amériques des moins de 16 ans en 2011. Maintenant membre des Beavers de Oregon State, Orum tentera de remporter le Championnat national avec ses compatriotes Jamie Weisner et Ruth Hamblin.

Jamie Weisner

Considérée comme une des marqueuses la plus efficace du basketball universitaire, Weisner a représenté le Canada au plus haut niveau. En 2014, elle a aidé l’équipe de développement du Canada à remporter la médaille d’or à la Coupe Jones à Taiwan. Cette saison, en NCAA, elle a remporté les grands honneurs du All-Pac-12 en plus d’aider les Beavers dans le tournoi avec une récolte de 79 points, 27 rebonds et sept passes décisives.

Ruth Hamblin

Oregon State compte un autre talent canadien dans sa formation avec Ruth Hamblin, considérée comme une des joueuses de centre les plus pures du basketball universitaire. De plus, elle a été une puissance défensive cette saison avec Oregon. Sa récolte de 45 points, 55 rebonds et 14 tirs bloqués ont jusqu’ici permis à Oregon de se donner une chance pour le titre national. Hamblin joue pour Équipe Canada depuis 4 ans et a aidé l’équipe de développement féminine à terminer deuxième aux Jeux FISU en 2015.

Julia Chandler

Présentement recrue à l’Université de Syracuse, Julia Chandler est l’un des plus grands espoirs du basketball canadien. Chandler a passé les trois dernières années à jouer avec les équipes canadiennes des moins de 19 ans, 18 ans, 17 ans et 16 ans.


Les joueuses canadiennes déjà éliminées

Adut Bulgak

Adut Bulgak a été une force dominante depuis qu’elle s’est jointe aux Seminoles de Florida State en 2014-2015. Bulgak a mené les Seminoles au troisième tour du tournoi avec une récolte de 38 points, 28 rebonds et sept tirs bloqués.

Quinn Dornstauder

La joueuse de centre de 6 pieds 4 pouces a aidé les Sun Devils de l’Université de l’Arizona à se rendre au deuxième tour avec 15 points et sept rebonds. Les Sun Devils ont été éliminés du tournoi dans une défaite amère contre les Lady Volunteers du Tennessee.

Kaili Lukan

Le Phoenix de Green Bay a été éliminé au premier tour du tournoi, mais ce fut avec un excellent effort de Kaili Lukan, qui a récolté 12 points et 5 rebonds. L’équipe a été défaite 59-53 par les Lady Volunteers du Tennessee.

Les Canadiens en évidence au March Madness

Voici la liste des joueuses canadiennes, et leur université d’appartennce, ayant participé au tournoi de première division féminine du basketball universitaire 2016.

Huskies du Connecticut

Kia Nurse – Hamilton, ONT

Colonials de Robert Morris

Mikalah Mulrain – Brampton, ONT

Megan Smith – Baden, ON

Yasmyne Salhia – Toronto, ONT

Dukes de Duquesne

Brianna Thomas – Ajax, ON

Tigers du Missouri

Michelle Hudyn – Kitchener, ONT

Seminoles de Florida State

Adut Bulgak – Victoria, BC

Beavers d’Oregon State

Kolbie Orum – Maple Ridge, BC

Ruth Hamblin – Houston, BC

Jamie Weisner – Clarkston, WA

Great Danes d’Albany

Jessica Fequiere – Montréal, QC

Veronika Lavergne – Ottawa, ONT

Khara Keane – Toronto, ONT

Cassandra Edwards – Brampton, ONT

Orange de Syracuse

Julia Chandler – Toronto, ONT

Bulls de Buffalo

Ayoleka Sodade – Windsor, ONT

Phœnix de Green Bay

Kaili Lukan – Barrie, ONT

Sun Devils d’Arizona State

Quinn Dornstauder – Regina, SK

Dons de San Francisco

Cierra Roufosse – Abbotsford, BC

Alicia Roufosse – Abbotsford, BC

Zayn Dornstauder – Regina, SK

Faites-nous savoir votre moment canadien préféré jusqu’ici au March Madness sur Twitter ou Facebook.