Les Canadiens ont raflé cinq des six médailles décernées lors la Coupe du monde de ski acrobatique disputée au Parc olympique du Canada, en Alberta.

C’est Justine Dufour-Lapointe qui était la favorite dans ce duel à six skieuses grâce à sa performance de 77,80 points réalisée au tour précédent qui lui donnait une avance de deux points sur le reste du groupe. Que trois points séparaient la deuxième au classement provisoire, Chloé Dufour-Lapointe, de la sixième place occupée par Maxime Dufour-Lapointe avant d’entamer la ronde ultime. Rien n’était joué d’avance.

Chloé Dufour-Lapointe lors de la Coupe du monde de Calgary, le 30 janvier 2016. Photo par Mike Ridewood/CFSA

Chloé Dufour-Lapointe lors de la Coupe du monde de Calgary, le 30 janvier 2016. Photo par Mike Ridewood/CFSA

Du haut de la piste, on pouvait entendre Justine Dufour-Lapointe réciter ses mots-clés avant de compléter la dernière descente de l’épreuve féminine. Son pointage de 77,24 n’aura toutefois pas été suffisant pour détrôner sa sœur, Chloé, de la première place. À peine 18 centièmes ont séparé les médaillées olympiques de Sotchi. Leur compatriote, Andi Naude, s’est emparée de la troisième place (74,11) pour compléter ce deuxième triplé canadien consécutif sur le circuit de la coupe du monde.

Audrey Robichaud a pris le cinquième rang et Maxime Dufour-Lapointe, le sixième.

Chez les hommes, c’est Mikaël Kingsbury et Philippe Marquis qui ont représenté l’unifolié en super finale. Imparfait en demi-finale, Mikaël Kingsbury a quand même enregistré le meilleur pointage de la ronde (79,70). C’est pour dire à quel point il domine le sport.

Alors que les femmes ont toutes très bien exécuté leurs descentes, il en était autrement du côté des hommes. De grosses erreurs commises par deux des six finalistes ont laissé la porte grande ouverte pour les Canadiens en super finale. C’est le Mikaël Kingsbury que nous avons l’habitude de le voir qui raflé l’or grâce à une note de 81,63 et inscrire son 31e gain en carrière. Philippe Marquis a conservé son deuxième rang mondial après une solide performance lui valant 80,51 points pour la médaille d’argent. C’est le Japonnais Sho Endo qui est venu compléter le podium avec un déficit de plus de cinq points sur les Canadiens.

Avec ces victoires, Chloé Dufour-Lapointe et Mikaël Kingsbury conservent leurs places en tête du classement général et porteront une fois de plus le maillot jaune à la prochaine Coupe du monde.

Avec ces victoires, Chloé Dufour-Lapointe et Mikaël Kingsbury conservent leurs places en tête du classement général et porteront une fois de plus le maillot jaune à la prochaine Coupe du monde.