Dans le monde du sport, la vitesse a une importance cruciale. Quelques centièmes ou millièmes de secondes peuvent faire la différence entre la victoire et le pied du podium.

À LIRE : 5 experts se prononcent sur les sports qui demandent le plus de qualités athlétiques

Lorsqu’il s’agit d’atteindre des vitesses vertigineuses, quel sport est le plus rapide? Vous trouverez ci-dessous les records de vitesse de sport qui utilisent des engins propulsés par l’humain. Moteurs interdits!

Ski de vitesse – 252,4 km/h

Il y a deux catégories de personnes : ceux qui croient que dévaler une pente raide en ligne droite sur des skis est très dangereux, et ceux qui y voient une bonne dose de sensations fortes. L’Italien Simone Origone appartient manifestement à la deuxième catégorie. Détenteur du record du monde du sport appelé « ski de vitesse », Simone a dévalé la pente escarpée à 252,4 km/h. Il est l’homme le plus rapide sur skis au monde.

Surf des neiges – 202,0 km/h

Pendant que beaucoup de planchistes passent l’essentiel de leur temps à pratiquer leurs figures dans les parcs à neige, l’Australien Darren Powell est à la montagne où il s’affaire à aller de plus en plus vite. En 1999, Darren inscrit un record du monde en dévalant la piste à 202,0 km/h, réécrivant ainsi son propre record du monde.

Luge – 154,0 km/h

C’est au Centre des sports de glisse de Whistler qu’on trouve la dénivellation et la pente moyenne les plus prononcées de toutes les pistes que les fédérations internationales de luge, bobsleigh et skeleton utilisent en compétition. Lors d’une descente d’entraînement des Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, l’Autrichien Manuel Pfister a établi le record de vitesse enregistré sur la piste de Whistler en atteignant un vertigineux 154,0 km/h.

Bobsleigh – 153,4 km/h

Comme en luge, les bobeurs savent que la piste la plus rapide au monde se trouve à Whistler. La vitesse record en bobsleigh a été enregistrée lors des Jeux de 2010 à Vancouver par l’équipage du bob à quatre allemand composé de Karl Angerer, Alex Mann, Andreas Bredau et Gregor Bermbach. En bob à deux, la vitesse record appartient au duo allemand composé d’Andre Lange et de Kevin Kuske.

Skeleton – 146,4 km/h

Comme les autres membres de la grande famille des sports de glisse, les skeletoneurs savent que c’est à Whistler qu’ils ont la chance d’aller le plus vite. Pendant la troisième descente des Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, le Russe Alexander Tretyakov et l’Allemand Sandro Stielicke ont tous deux inscrit un nouveau record en atteignant 146,4 km/h.

À LIRE : Volants et balles : les objets les plus rapides en sport

Planche à roulettes – 130,1 km/h

De nos jours, nombreux sont les jeunes et les adultes qui se mettent à la planche à roulettes, mais ils en pincent surtout pour les figures. Mischo Erban de Vernon, en Colombie-Britannique, se servait plutôt de sa planche pour atteindre des vitesses fulgurantes, et c’est ainsi qu’il a établi un record du monde en dépassant 130 km/h sur une autoroute secrète du nord du Colorado.

Voile – 121,2 km/h

La voile a l’air d’une belle façon de relaxer sur l’eau, mais les bateaux à voile sont aussi utilisés pour la course où ils peuvent atteindre des vitesses impressionnantes. En 2012, Paul Larsen et son équipage ont établi le record de vitesse en voile en poussant le Vestas Sailrocket 2 à une vitesse de 64,54 nœuds (121,2 km/h).

Kitesurf – 103,1 km/h

Le kitesurf est un sport relativement nouveau, mais ce n’est pas ce qui va empêcher les mordus de s’attaquer aux records de vitesse avec la même férocité que les autres marins. En 2010, le kitesurfeur américain Rob Douglas a inscrit le record du monde en atteignant 55,65 nœuds (103,1 km/h).

Planche à voile – 100,2 km/h

Dans certaines régions du monde, le vent souffle à des vitesses vraiment inouïes. Le véliplanchiste français Antoine Albeau a appris à le dompter à son propre avantage. Lors d’une compétition en Namibie, Albeau a réécrit le record du monde en planche à voile dont il était titulaire, en enregistrant la nouvelle marque de 54,1 nœuds (100,2 km/h).

Saut à ski – 96,6 km/h

Les sauteurs à ski ne vont peut-être pas aussi vite que leurs cousins de la descente, mais ça ne les empêche pas d’atteindre des vitesses assez impressionnantes. La plus grande vitesse atteinte par des sauteurs à ski pendant la saison de la Coupe du monde 2013-2014 (et aussi la vitesse la plus haute que nous avons trouvée) s’élève à 60 mi/h (96,6 km/h).

À LIRE : Les 20 meilleurs films de sport de tous les temps

Cyclisme – 76,6 km/h

Si vous avez déjà essayé d’aller le plus vite possible sur votre vélo, vous avez une bonne idée de ce que les cyclistes d’élite ressentent. Selon les records de l’Union cycliste internationale, la vitesse la plus rapide jamais enregistrée sur 200 m avec un départ lancé est de 76,6 km/h. Le record appartient au cycliste sur piste français François Pervis depuis 2013. Le chef de mission du Canada pour TORONTO 2015 et légendaire cycliste canadien Curt Harnett occupe le 5e rang du classement de tous les temps. En 1995, il a atteint 72,9 km/h.

Le jeudi 18 septembre, Jens Voigt a réalisé un autre record de cyclisme en ralliant 51,115 km en une toute petite heure (ce qui lui donne une vitesse moyenne de 51,1 km/h). L’Allemand a réussi à accélérer alors que l’heure tirait à sa fin (cliquez ici pour regarder la course). Immédiatement après son exploit, Voigt a annoncé sa retraite de la compétition. Voigt pourrait ne pas trôner au sommet très longtemps parce que l’un des meilleurs cyclistes, Bradley Wiggins, aurait dit vouloir s’attaquer au prestigieux record en une heure au cours de la prochaine année.

Course de chevaux – 70,8 km/h

Les voitures ont un moteur et lorsqu’on veut les comparer entre elles, on se fie à une mesure appelée cheval-puissance. Je doute cependant que le cheval utilisé pour établir la mesure s’appelait Winning Brew. En 2008, Winning Brew a décroché le record du cheval de course le plus rapide lorsqu’il a atteint une vitesse de 70,8 km/h.

Patinage de vitesse – 59,3 km/h

Au cours de son illustre carrière en patinage de vitesse, le quadruple olympien Jeremy Wotherspoon a accumulé les records. Un de ses exploits les plus impressionnants est le 400 m lancé le plus rapide où il a atteint 59,3 km/h.

Sprint – 44,7 km/h

Usain « l’éclair » Bolt a amélioré le record du monde du 100 m lors des Championnats du monde de l’IAAF de 2009 en franchissant la ligne d’arrivée en 9,58 secondes. La vitesse moyenne d’Usain Bolt était de 37,6 km/h, mais entre les lignes de 60 m et de 80 m, sa vitesse de pointe a atteint 44,7 km/h. La vidéo montre à quel point ses adversaires étaient loin derrière.

Kayak – 24,8 km/h

Pour certains, faire du kayak permet de relaxer en plein air alors que pour d’autres, il n’y a que la vitesse qui compte. Selon la Fédération internationale de canoë, également responsable du kayak, la vitesse la plus rapide atteinte par un kayak a été réussie par un équipage de quatre Hongrois en 1997. Ils ont pagayé à une vitesse moyenne de 24,8 km/h.

Aviron – 22,6 km/h

Les rameurs professionnels n’en ont que pour la vitesse. Le bateau le plus rapide sur 2000 m est le huit canadien lors de la Coupe du monde de Lucerne en 2012 avec une vitesse moyenne de 22,6 km/h.

Canoë – 22,5 km/h

La plupart des Canadiens peuvent se vanter d’avoir déjà canoté, mais peu d’entre eux ont déjà fait du canoë de course. La vitesse moyenne la plus rapide pendant une course a été enregistrée par un canoë à quatre roumain en 1997 lorsque l’équipage a complété une course de 200 m en 32,8 secondes, soit l’équivalent d’une vitesse moyenne de 22,5 km/h.

À titre de comparaison…

Parachutisme – 1 342 km/h

Felix Baumgartner détient le record du saut en parachute le plus rapide. En 2012, l’Autrichien a réussi un des exploits les plus formidables de l’histoire en sautant d’un ballon à 39 kilomètres du sol. Le saut de 39 014 m, évidemment commandité par Red Bull, comprenait une chute libre de quatre minutes et demie. En revenant sur Terre (il était pratiquement dans l’espace), il a surpassé la vitesse de Mach 1 avec une vitesse hallucinante de 1 342 km/h.

Le record du saut le plus haut revient à Alan Eustace qui a battu le record établi par Baumgartner ici☝️ , brisant le mur du son dans le processus.

Il a sauté de 135 000 pieds, ou plus de 25 miles, au-dessus de la surface de la terre, écrasant le record de 24 milles établi par Felix Baumgartner deux ans plus tôt.

Ai-je oublié quelque chose? Faites-le-moi savoir dans le bloc de commentaires ci‑dessous.