SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Décompte des 14 meilleurs espoirs québécois pour Sotchi 2014 : Érik Guay

Décompte des 14 meilleurs espoirs québécois pour Sotchi 2014 : Érik Guay

By Steve Boudreau

Les athlètes québécois devront jouer un rôle important à Sotchi si le Canada désire surpasser sa récolte record de 14 médailles d’or à Vancouver. Dans le cadre du compte à rebours en vue des prochains Jeux olympiques d’hivers, olympique.ca vous présente les 14 meilleurs espoirs québécois. Durant les 14 semaines menant à la cérémonie d’ouverture, nous ferons le décompte des olympiens issus de la belle province ayant les meilleures chances d’atteindre la plus haute marche du podium.

Autres : Jasey-Jay Anderson

En vedette cette semaine, le skieur Érik Guay.

Capture d’écran 2013-11-05 à 12.07.13 PM

Biographie:

Natif de Montréal, Érik Guay a enfilé sa première paire de ski à un très jeune âge. Il a cinq ans lorsqu’il participe à ses première courses. C’est en 1998 que le québécois fait ses débuts avec l’équipe nationale à l’âge de 17 ans. Ses frères, Christian et Stefan, ont également fait partie du programme. Pour la toute première fois, il est devenu père d’une petite fille en janvier 2009.

Erik Guay

L’espoir:

Avec 19 podiums de Coupe du monde à son actif, Érik Guay est l’un des skieurs les plus accomplis de l’histoire du Canada. Seul le légendaire Steve Podborski en possède davantage avec un total de 20. Le québécois a également remporté le Globe de cristal de super G en 2010 et a été couronné champion mondial de descente 2011. Il se remet présentement d’une blessure au genou gauche subie à la fin de la dernière saison. Pour aspirer au podium à Sotchi, le skieur de 32 ans devra d’abord se qualifier en obtenant au moins une 13e position lors des prochaines compétitions. Lors des Jeux de 2010 à Vancouver, il avait raté le podium par seulement trois centièmes de seconde en super G. L’obtention d’une médaille à Sotchi demeure donc un objectif réaliste à condition que son genou puisse tenir le coup.

Plus sur Érik Guay :

Site web : erikguay.com

Twiter : @erikguay

By Steve Boudreau

Rédacteur, médias sociaux

Identification Olympique

Sondage

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 25 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.