SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Vingt pour Tokyo 2020

Vingt pour Tokyo 2020

By Asif Hossain

La capitale japonaise accueillera les Jeux olympiques d’été en 2020. Quoi de mieux qu’une liste pour vous donner 20 raisons d’être heureux que Tokyo soit l’hôte des Jeux en 2020?

1. La sagesse vient avec l’expérience

Tokyo a organisé les premiers Jeux d’été tenus en Asie en 1964. Depuis le Japon est devenu une puissance mondiale et un chef de file de l’électronique, de la mode, du divertissement et de la cuisine, pour ne nommer que ceux-ci. Les Jeux de 2020 à Tokyo seront les quatrièmes organisés par le Japon après les Jeux d’hiver de Sapporo (1972) et de Nagano (1998). L’an dernier, Londres offrait des Jeux spectaculaires pour son troisième tour en selle. Attendez-vous à ce que l’expérience japonaise pave la voie à des Jeux réussis.

2. Retour aux sources

Tokyo a l’intention de faire du neuf avec du vieux. Au lieu de construire de nouveaux sites, la ville investira 1 milliard $ pour revamper le stade olympique des Jeux de 1964 et lui ajouter 80 000 sièges. Le nouveau stade recevra son baptême de la compétition internationale en 2019 avec la Coupe du monde de rugby. Voilà une pendaison de crémaillère qui ne manquera pas d’action!

stadium1

3. Ah, vous êtes là

Bonnes nouvelles pour ceux qui se perdent facilement. Dans sa candidature, le Japon indiquait que 85 % des sites de compétition se trouveraient dans un rayon de moins de huit kilomètres du village olympique. La proximité des sites optimisera l’expérience olympique des spectateurs en leur donnant la chance d’assister à davantage d’épreuves et de faire des rencontres au lieu de chercher leur chemin sur une carte. Bienvenue aux Jeux olympiques compacts.

4. Grande ville parmi les grandes

Imaginez si la grande région de Toronto comptait 35 millions d’habitants. C’est le nombre de personnes vivant dans la région métropolitaine de Tokyo, la plus importante au monde. L’afflux de visiteurs pendant les Jeux olympiques ne sera cependant pas un problème pour la capitale nippone pour qui utilise la densité de la population à son avantage depuis des décennies. En 2009, 51 des 500 plus importantes entreprises au monde y avaient leur siège social. C’est plus que toute autre ville au monde. Le Japon voit d’un bon œil les possibilités qu’offre la manne de visiteurs à ses infrastructures.

Tokyo

5. Du point A au point B

Tokyo possède un vaste réseau de train, de métro et d’autobus. On peut facilement louer des voitures et des motocyclettes et les visiteurs peuvent même découvrir la ville en bateau-taxi. Pendant les Jeux, la proximité des sites facilement grandement les déplacements et la ville pourra compter sur des voies prioritaires et olympiques. Malgré ce que laisse entendre ce vidéo, Tokyo a un système de transport en commun de classe mondiale.

6. Shibuya

À Londres, Abbey Road est passée à l’histoire grâce aux Beatles. Ils n’étaient que quatre à traverser la rue. C’est une marre de monde que vous retrouverez au célèbre carrefour Hachiko.

7. Il y a de l’électricité dans l’air

Les passionnés de technologie voudront faire un détour par Akihabara surnommée la ville électrique. Le quartier est célèbre pour ses boutiques d’animes, de jeux vidéo et de gadgets japonais uniques. Certains sont indispensables, d’autres sont parfaitement futiles et magiquement étranges. Une petite partie de robot soccer, ça vous dit?

8. Harajuku pour les hipsters

Quartier très à la mode au sein de la jeunesse nippone. La chanteuse américaine Gwen Stefani raconte avoir été inspirée par la mode japonaise et plusieurs de ses vidéoclips mettent en vedette The Harajuku Girls. Les paris sont ouverts sur la participation de Gwen Stefanie au stade olympique de Tokyo en 2020.

harajuku

9. Grand luxe

Après avoir eu un avant-goût de la mode d’Harajuku, les visiteurs peuvent voir comment vit l’autre moitié de la population dans le quartier de Ginza, haut lieu du luxe intemporel avoisinant l’héritage culture de Tokyo.

ginza

10. La prise du jour

Peu d’endroits dans le monde fourmillent autant à 5 h du matin que le marché de Tsukiji dans l’un des quartiers voisins de Ginza. Le plus grand marché de poisson au monde tient une vente aux enchères réservée au thon pour 120 privilégiés chaque matin. Premier arrivé, premier servi! Toutes les places sont souvent prises avant 5 h. C’est l’un des billets les plus difficiles à avoir de toute la ville.

11. Dévouement éternel

Le sanctuaire Meiji Shrine situé à côté de la station Harajuku attire plus de 30 millions de visiteurs chaque année. Il a été construit il y a plus de 100 ans en l’honneur de l’empereur Meiji et de l’impératrice Shoken et reconstruit après Seconde Guerre mondiale. Le plus vieux sanctuaire de Tokyo est le temple bouddhiste Sensoji qui date du septième siècle.

meiji

12. Forêt flottante

Le plan de Tokyo pour les Jeux de 2020 comprend une énorme forêt urbaine. Initiative de l’architecte japonais Tadao Ando appelée Umi-no-Mori, la forêt au milieu de la mer comprend la plantation d’un demi-million d’arbres sur un site d’enfouissement de déchets dans la baie de Tokyo.

uminomori

13. Pas une cabane dans un arbre ordinaire

En 2010, le Tokyo Skytree (voir le vidéo du numéro 1) est devenu l’immeuble le plus haut du Japon. Il s’agit de la deuxième plus haute tour au monde (et deuxième structure la plus haute) avec ses 634 mètres (2080 pieds). La tour de radiodiffusion et de communications est également dotée d’un restaurant. Ceci pourrait sonner une cloche à nos lecteurs de Toronto.

14. Bill Murray

Les fans de l’acteur Bill Murray ne voudront pas rater la visite des étages 39 à 52 du Shinjuku Park Tower. C’est l’hôtel où a été tourné le film Traduction infidèle en 2003. L’hôtel devra s’attendre à des hordes de touristes commandant impassiblement un whiskey japonais. Il n’y a cependant qu’un seul Bill Murray.

lostintranslationhotel

15. Sport national

Les oiseaux de nuit se retrouveront sans aucun doute dans le quartier de Roppongi qui s’anime le soir venu. Il n’est pas impossible que vous vous retrouviez dans un bar de karaoké. Vous ne devrez pas étonner quand vos amis publieront votre mémorable prestation sur YouTube. Vous pourriez aussi vivre votre 15 minutes de gloire dans une fête privée.

16. Le raffinement élevé au rang de culture raffinée

On trouve à Tokyo une multitude de musées et de galeries dédiés autant à la civilisation millénaire du Japon qu’aux temps modernes. Le Musée national de Tokyo héberge la plus grande collection d’art du Japon et d’autres musées se concentrent sur la science et diverses périodes de l’histoire japonaise.

tnm

17.  Abe l’ambitieux

Laissons la ville de côté pour parler un peu des Jeux. Le premier ministre japonais Shinzo Abe a fixé à son pays un objectif ambitieux de 30 médailles d’or. C’est près du double des deux meilleurs résultats précédents de l’équipe qui est montée sur la plus haute marche du podium à 16 reprises en 1964 et 2004. La performance record des athlètes canadiens en 2010 à Vancouver est la preuve que rien ne produit d’aussi bons résultats que de concourir devant ses propres partisans en délire. Le premier ministre semble avoir pris des notes.

abe

18. Géants du combat

Le Japon a remporté davantage de médailles d’or en judo que dans toutes les autres disciplines olympiques. Les 36 champions olympiques du sport Fabriqué au Japon représentent plus du quart de toutes les médailles d’or remportées par le Japon dans l’histoire olympique et quelques médailles de moins que sa récolte totale aux Jeux d’hiver. Sans surprise, le Japon est en tête du classement olympique de tous les Jeux combiné en judo et aura une autre raison de vouloir impressionner ses compatriotes à Tokyo.

19. Combats de géants

Le sport national du Japon, le sumo, ne figure malheureusement pas au programme olympique. Le sport a perdu en popularité au Japon, mais il ne serait pas étonnant de le voir regagner en puissance lorsque tous les regards seront tournés vers Tokyo en 2020. Sinon, le costume de sumo est toujours un classique des partys d’Halloween.

20. Renaissance

Le monde entier a suivi les effets du tragique tremblement de terre et du tsumani qui ont dévasté l’Est du Japon et provoqué un incident nucléaire en 2011. Les Jeux olympiques de 2020 seront une occasion pour les Japonais de montrer qu’ils sont plus forts que jamais.

Enhanced by Zemanta

By Asif Hossain

Pour discuter de cette rubrique et parler d’autres nouvelles sportives, suivez-moi sur Twitter.

Identification Olympique

Sondage

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 27 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.