Biographie :

Double médaillée olympique et Olympienne de quatre Jeux en patinage de vitesse longue piste, Susan Auch a remporté deux médailles d’argent de suite dans sa spécialité, soit au sprint de 500 m, à Lillehammer en 1994 et à Nagano en 1998.

Auch a passé 17 ans à représenter le Canada en patinage de vitesse, participant à quatre Jeux olympiques (et un dans un sport de démonstration). Elle a fait ses débuts olympiques officiels à Albertville en 1992, terminant sixième au 500 m (17e au 1000 m). Elle a ensuite remporté deux médailles d’argent de suite à ses deux participations olympiques suivantes (1994, 1998) malgré une fracture de stress au fémur subie entre ces deux Olympiades.

À Lillehammer, Auch a été battu pour l’or par celle qui allait devenir sa rivale pendant longtemps, la super vedette américaine Bonnie Blair. Quatre ans plus tard à Nagano, après la première des deux courses du 500 m, seulement trois centièmes de secondes séparaient les deux meilleures patineuses – Auch et sa coéquipière canadienne et partenaire d’entraînement Catriona Lemay Doan, avec qui elle partageait aussi un entraîneur, le frère de Susan, Derrick. Une contre l’autre pour la deuxième course de 500 m, Auch a connu un départ incroyablement rapide, mais LeMay Doan l’a vaincue pour remporter le titre olympique au 500 m. Auch a brièvement pris sa retraite sportive en 1999, mais est revenue en 2000 pour participer aux Jeux de Salt Lake City en 2002.

Auch a commencé la pratique du patinage de vitesse à l’âge de neuf ans à Winnipeg, au Manitoba, sur l’ovale du parc Sargent, qui porte maintenant son nom. Elle a connu ses premiers succès sur courte piste aux Jeux d’hiver du Canada en 1983 au Saguenay-Lac-Saint-Jean, au Québec, où elle a remporté l’or au 400 m et au 800 m et l’argent au relais 3000 m. Peu de temps après ces Jeux, Auch a passé quatre ans avec l’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste, remportant sa première médaille des Championnats du monde en 1985, soit le bronze au 500 m, puis l’or au relais 3000 m en 1986 et en 1988. Quand le patinage de vitesse sur courte piste est devenu un sport de démonstration au programme des Jeux de Calgary en 1988, Auch était membre de l’équipe qui a remporté le relais 3000 m.

Auch a effectué un transfert au patinage sur longue piste en 1988 et a passé les 13 années suivantes avec l’équipe nationale. En 1992, elle a fini troisième au classement général du 500 m sur le circuit de la Coupe du monde et a remporté l’argent aux Championnats du monde.

Auch a étudié en communications à l’Université de Calgary. Après avoir pris sa retraite sportive, elle est devenue conférencière motivatrice, a travaillé en télévision et a amorcé une carrière marquée de succès en immobilier. Auch est restée impliquée dans le sport au plus haut niveau, se joignant au conseil d’administration de Patinage de vitesse Canada en 2008, étant nommée présidente du conseil en 2016 et directrice générale en 2017.

En 2003, Auch a reçu le trophée Bobbie Rosenfeld à titre d’athlète féminine de l’année de la Presse canadienne. Elle a fait son entrée au Temple de la renommée et musée du sport du Manitoba en 2003, au Temple de la renommée olympique du Canada en 2010 et au Panthéon des sports canadiens en 2015.