Biographie :

Naima Moreira Laliberté a été une compétitrice imposante depuis le tout début de sa carrière FEI. Elle a d’abord représenté la feuille d’érable aux Championnats nord-américains junior et Jeune cavalier (CNAJJC) en 2012, où elle et Tolando ont mené l’équipe du Québec à la médaille d’or chez les juniors. Laliberté est retourné au CNAJJC en 2013 pour remporter une fois de plus l’or par équipe et gagner l’argent en individuel, cette fois avec Wind Breaker 3. En 2014, elle a obtenu son diplôme dans la division des jeunes cavaliers du CNAJJC avec Nao Guimeraie, remportant l’argent avec Équipe Québec. L’année suivante, elle a terminé son expérience CNAJJC avec des médailles d’or et de bronze individuelles sur Belafonte.

Au cours des deux années suivantes, Laliberté a poursuivi son parcours de compétition au prestigieux Adequan Global Dressage Festival à Wellington en Floride, remportant plusieurs victoires avec Belafonte, Sancerre, et I Do Kiss. Au cours de l’été 2018, Laliberté a fait ses preuves sur le circuit européen avec un nouveau partenaire, Statesman, se classant parmi les 10 premiers chez les moins de 25 ans dans certains des sites les plus prestigieux du monde.

De retour en sol canadien, Laliberté et I Do Kiss ont mené Équipe Canada 1 à une médaille d’argent à la Coupe des Nations FEI CDIO-U25 2019 à Wellington. Laliberté a aussi continué d’afficher des résultats incroyables au niveau CDI 3* avec Statesman en 2019, en tête des classements aux Kawartha Spring Classic 1 & 2 et Caledon Spring Jubilee à Caledon, en Ontario. Propulsés par les victoires, Laliberté et Statesman ont grimpé de 266 places au classement mondial de dressage de la FEI au mois de mai, pour atteindre le 97e rang.