Biographie :

Le tireur George Genereux n’était qu’un adolescent quand il a remporté le titre olympique dans l’épreuve de fosse olympique aux Jeux olympiques de 1952 à Helsinki. Il a été le plus jeune champion olympique du Canada jusqu’en 2016. Cette médaille d’or a été la seule du Canada à ces Jeux et la première du pays depuis que Frank Amyot a remporté l’or au canoë en 1936.

À sa seule présence aux Jeux olympiques d’Helsinki en 1952, Genereux, qui avait alors 17 ans, a récolté 95 points en première ronde de l’épreuve en fosse olympique de tir au pigeon d’argile, ce qui lui donnait une égalité en deuxième place. Au deuxième tour, disputé le lendemain, l’adolescent a affiché le pointage le plus élevé, soit 97 points, et ainsi défait le Suédois Knut Holmqvis par un tir pour un total de 92×200. Holmqvist, qui avait battu Genereux et remporté l’or aux Championnats du monde quelques mois plus tôt, avait besoin d’une dernière ronde parfaite de 25 pour rejoindre Genereux au premier rang. Il a atteint la cible 23 fois de suite et raté le 24e pigeon, et Genereux s’est vu attribuer la médaille d’or.

Sa victoire représentait une énorme surprise, surtout qu’il utilisait un fusil à un canon qui était désuet. Ç’a été là la seule médaille d’or du Canada à Helsinki en 1952 et la première du pays depuis celle de Frank Amyot en 1936.

Médaillé d’argent aux Championnats du monde de 1952, Genereux a vu sa carrière être écourtée parce qu’il souffrait d’arthrite rhumatoïde, maladie qui a commencé à le faire souffrir bien avant qu’il signe sa victoire olympique. Il est resté actif dans le sport du tir à l’échelle internationale pendant plus d’une décennie, et il a remporté une série de championnats canadiens bien qu’il n’ait jamais participé à d’autres Jeux olympiques. Il a décroché son premier titre provincial – en simple chez les juniors avec un pointage de 97×100 – en 1950 et, en 1953, il était le champion en double de la Saskatchewan. En 1955, il a obtenu les trophées de l’Association amateure de fosse olympique (ATA) pour les championnats en simple, en double et le concours général, et il a raflé les titres en double et général à nouveau en 1956, 1957 et 1961, ainsi ceux du simple en 1957 et 1961.

Genereux a reçu un baccalauréat ès arts de l’Université de la Saskatchewan et un diplôme en médecine de l’Université McGill en 1960, s’étant spécialisé en radiologie, et il a été professeur dans ce domaine à l’Hôpital universitaire royal à Saskatoon.

En 1952, Genereux s’est vu attribuer le trophée Lou-Marsh. Il a été intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada en 1953, au Panthéon des sports canadiens en 1955, au Temple de la renommée des sports de Saskatoon ainsi qu’au Temple de la renommée de fosse olympique en 1986.