Résumé des Jeux :

Jeux de la XXIIOlympiade

On se souviendra des premiers Jeux olympiques du bloc socialiste comme le plus important boycottage de l’histoire olympique. Seulement 80 pays étaient de la partie, le plus petit nombre de participants depuis 1956.

Les États-Unis étaient à la tête du boycottage dans le cadre d’un groupe de mesures du président Jimmy Carter pour protester contre l’invasion de l’Afghanistan par les Soviétiques en décembre 1979. Le Canada, comme 45 à 50 nations, a choisi de ne pas participer aux compétitions, même si plusieurs membres de l’Équipe olympique canadienne avaient déjà été sélectionnés. Ceux-ci sont toujours considérés comme des Olympiens. Certains gouvernements, comme la Grande-Bretagne, la France et la Grèce, appuyèrent le

boycottage, mais laissèrent leurs athlètes libres de décider s’ils souhaitaient ou non se rendre à Moscou. Lors de la cérémonie d’ouverture, les équipes britanniques et françaises ont défilé sous la bannière olympique au lieu du drapeau de leur pays. Ces équipes ont utilisé le drapeau et l’hymne olympiques pendant les cérémonies de remise des médailles.

L’absence des puissances olympiques traditionnelles comme les États-Unis, le Japon et l’Allemagne de l’Ouest a permis à d’autres athlètes de goûter au podium. C’est le cas de l’équipe de hockey sur gazon du Zimbabwe qui s’est inscrite moins de cinq semaines avant le début des Jeux à la suite de la défection de cinq des six équipes qui devaient disputer le premier tournoi olympique féminin. L’équipe a finalement décroché la médaille d’or, la toute première médaille olympique du Zimbabwe.