Les Canadiens Laurie Blouin, Mark McMorris, Max Parrot et Édouard Therriault ont tous grimpé sur le podium des Championnats du monde FIS de ski acrobatique et de snowboard mardi à Aspen, au Colorado.

Blouin a été sacrée championne du monde du big air en snowboard avec un total de 177,75 points, réalisé grâce à ses descentes de première (88,00) et deuxième (89,75) ronde. Il s’agit du deuxième titre de championne du monde pour Blouin qui avait remporté l’or en slopestyle en 2017.

Deuxième au classement provisoire, la Néo-zélandaise Zoi Sadowski Synnott a tenté le tout pour le tout pour déloger Blouin de la première place lors de la troisième ronde, mais a chuté lors de sa dernière tentative et a du se contenter de l’argent. Miyabi Ontisuka, du Japon, a complété le podium avec 174,75 points.

La Québécoise était de la compétition du slopestyle le week-end dernier, où elle a terminé au 12e rang.

À LIRE : Sébastien Toutant, Simon d’Artois et Rachael Karker sacrés vice-champions du monde à Aspen

Chez les hommes, McMorris a commencé fort, marquant 92,75 lors de la première ronde pour s’emparer de la tête du classement. Son pointage de 86,50 points en deuxième ronde a porté son pointage final à 179,25 et confirmé McMorris comme premier athlète masculin canadien champion du monde au big air.

Le double médaillé de bronze olympique avait déjà remporté deux médailles aux championnats du monde préalablement à son triomphe de mardi – soit l’argent en slopestyle en 2013 et 2019.

Parrot, qui a partagé le podium avec McMorris à PyeongChang 2018, l’a également rejoint sur le podium d’Aspen grâce à ses première et troisième descentes lui valant 89,50 et 88,75 points, pour terminer seulement un point derrière son coéquipier. Le Norvégien Marcus Kleveland a terminé troisième avec 176,25 points.

Avant aujourd’hui, Darcy Sharpe était le seul Canadien, homme ou femme, à avoir remporté une médaille à la compétition du big air aux Championnats du monde. Il avait réalisé l’exploit en remportant une médaille d’argent en 2015.

Le dernier double podium du Canada aux Championnats du monde de snowboard remontait à 2013, lorsque Maëlle Ricker et Dominique Maltais ont terminé première et deuxième en snowboard cross.

À LIRE : Megan Oldham remporte le bronze aux mondiaux d’Aspen

Au ski big air, Therriault a réalisé une première ronde solide, marquant 89,50 points pour prendre la troisième place du classement provisoire. Les 93,50 points marqués en troisième ronde – un résultat très impressionnant pour un skieur de 18 ans avec une jeune carrière chez les seniors -, auront bonifié son pointage final à 183,00, assez pour décrocher la médaille d’argent.

Le Suédois Oliwer Magnusson a remporté l’épreuve avec une fiche finale de 185,25 points, tandis que le Suisse Kim Gubser a complété le podium avec ses 180,75 points.

Il s’agissait d’une première présence aux Mondiaux seniors pour le skieur de Lorraine, au Québec. La semaine dernière, il a participé à l’épreuve de slopestyle, mais son parcours s’est arrêté aux qualifications. Il a réalisé son meilleur résultat en Coupe du monde plus tôt cette année, à Kreischberg, où il s’est classé neuvième au classement général.

L’étoile montante de Freestyle Canada avait été couronné champion du monde junior en ski slopestyle en 2019 avant de faire le saut chez les seniors.

Son coéquipier Evan McEachran a terminé cinquième avec 178,75 points. Megan Oldham était la seule Canadienne à concourir au volet féminin de l’épreuve, terminant au pied du podium, en quatrième place, avec 158,75 points.

En tout, Équipe Canada aura remporté huit médailles aux Mondiaux d’Aspen 2021.