La température se fait de plus en plus fraîche, mais il reste encore beaucoup d’action à surveiller en septembre pour Équipe Canada. La deuxième moitié du mois s’avère même aussi remplie que les dernières semaines.

À LIRE: Équipe Canada prête pour les championnats du monde de septembre

Grande finale des séries mondiales de triathlon ITU – Gold Coast, Australie – 12 au 16 septembre

Joanna Brown d’Équipe Canada se prépare avec son départ au triathlon aux Jeux du Commonwealth 2018 à Gold Coast, en Australie. Jeudi 5 avril 2018. (AP Photo/Mark Schiefelbein)

C’est à la neuvième et dernière étape des séries mondiales de triathlon qu’on couronnera le champion du monde. Les résultats se comptabilisés dans le classement de mai 2020 qui déterminera les qualifications olympiques.

Chez les femmes, Joanna Brown a réussi à grimper dans le classement grâce à sa quatrième place à l’étape de Montréal. Elle sera de retour à Gold Coast après avoir remporté la médaille de bronze aux Jeux du Commonwealth, en avril dernier. Brown a terminé au cinquième rang à la Grande finale de 2017.

Tyler Mislawchuk est classé en huitième place au classement de la saison WTS. Il sera accompagné par Matthew Sharpe sur la ligne de départ.

À savoir: Joanna Brown avait remporté le bronze à la grande finale de 2010 chez les juniors et en 2012 dans la catégorie U23.

Mondiaux du surf ISA – Tahara, Japon – 15 au 22 septembre

Cody Young en action à la compétition nationale de Surf Canada, en mai 2018 (Photo: Marcus Paladino)

Cody Young en action à la compétition nationale de Surf Canada, en mai 2018 (Photo: Marcus Paladino)

Cet événement annuel inclura quelques surfeurs qui espèrent revenir sur les vagues du Japon aux Jeux de Tokyo 2020, alors que leur discipline y fera ses débuts.

Peter Devries sera en action chez les hommes, lui qui en sera à sa compétition internationale en plus d’une décennie. Deux jeunes Canadiens de 19 ans prendront aussi part à l’événement, soit Sean Foerster et Cody Young. Du côté des femmes, on y retrouvera le phénomène âgé de 15 ans Mathea Olin, la surfeuse de 18 ans Bethany Zelasko et l’adepte des grosses vagues Paige Alms.

À savoir: c’est la saison des typhons au Japon, ce qui pourrait créer plusieurs vagues impressionnantes pour l’occasion.

Championnats du monde de judo IJF – Baku, Azerbaijan – 20 au 27 septembre

Christa Deguchi et Jessica Klimkait s'affronte lors de la finale des 57 kg au Grand Prix de judo en Chine. (Photo: Sabau Gabriela)

Christa Deguchi et Jessica Klimkait s’affronte lors de la finale des 57 kg au Grand Prix de judo en Chine. (Photo: Sabau Gabriela)

Le plus gros événement annuel de judo ne mène pas directement à une qualification olympique. Toutefois, comme la majorité des compétitions internationales du sport depuis le mois de mai, de précieux points de classement peuvent être amassés. En mai 2020, le classement mondial déterminera les judokas qui participeront aux Jeux de Tokyo.

Le Canada peut compter sur six hommes et sept femmes dans huit catégories différentes. Ecaterina Guica (femmes 52 kg), Christa Deguchi et Jessica Klimkait (femmes 57 kg), Arthur Margelidon et Antoine Bouchard (hommes 73 kg), Stéfanie Tremblay et Catherine Beauchemin-Pinard (femmes 63 kg), Étienne Briand (hommes 81 kg), Emily Burt et Kelita Zupancic (femmes 70 kg), Louis Krieber-Gagnon et Zachary Burt (hommes 90 kg), Kyle Reyes (hommes 100 kg).

À savoir: Aux Jeux olympiques, chaque pays pourra seulement compter sur un judoka par catégorie.

Coupe du monde de basketball féminin de la FIBA – Tenerife, Espagne – 22 au 30 septembre

D’abord connu comme étant les Championnats du monde de la FIBA pour les femmes, la compétition reviendra pour une 18e année et se déroulera sur la plus grande île des Îles Canaris, au nord-est du continent africain. L’entraîneur-chef Lisa Thomaidis dirigera un alignement incluant plusieurs joueuses présentes à Rio 2016.

Le Canada est présentement classé cinquième au monde – le meilleur rang de son histoire – et commencera dans la Groupe A. Les matchs préliminaires se feront contre la Grèce (22 septembre), la Corée du Sud (23 septembre) et la troisième équipe mondiale, la France (25 septembre).

À savoir: Le Canada a terminé au cinquième rang en 2014, ce qui était son meilleur résultat pour l’équipe féminine depuis l’obtention de la médaille de bronze aux Championnats du monde de la FIBA de 1998.

Championnats du monde UCI de cyclisme sur route – Innsbruck, Autriche, 23 au 30 septembre

Carol-Ann Canuel en action lors des Jeux olympiques de Rio en 2016. 10 août 2016. COC/Jason Ransom

Carol-Ann Canuel en action lors des Jeux olympiques de Rio en 2016. 10 août 2016. COC/Jason Ransom

Le prix dont rêvent tous les cyclistes est le maillot arc-en-ciel. Majoritairement blanc avec cinq bandes de couleurs différentes, il est remis aux champions du monde de cyclisme de toutes les disciplines pour une année, dont ceux ayant décroché l’or dans les courses individuelles et sur route.

Chez les hommes, Équipe Canada sera représentée par quatre cyclistes, tandis que six Canadiennes participeront du côté des femmes. Le Canada peut qualifier deux athlètes dans chacune des catégories. Il y aura également des Canadiens dans les épreuves par équipes.

À savoir: En 2017, Leah Kirchmann a gagné l’or et Karol-Ann Canuel a obtenu l’argent à l’épreuve non olympique par équipes.

Championnats du monde ICF de Canoe Slalom – Rio de Janeiro, Brésil – 25 au 30 septembre

Ben Hayward en action aux essais des Jeux panaméricains de 2015, en Ontario. 18 juillet 2015.

Le site olympique de Deodoro accueillera les meilleurs pagayeurs au monde une fois de plus avec la tenue des Championnats du monde de canoe slalom, du 25 au 30 septembre prochain.

L’équipe canadienne inclut: Florence Maheu (femmes K-1), Lois Betteridge (femmes K-1), Ben Hayward (hommes K-1), Michael Tayler (hommes K-1), Keenan Simpson (hommes K-1), Haley Daniels (femmes C-1), Lois Betteridge (femmes C-1), Cameron Smedley (hommes C-1), Liam Smedley (hommes C-1), Spencer Pomeroy (hommes C-1).

À savoir: Le canoe slalom féminin fera son entrée olympique aux Jeux de Tokyo 2020.

Championnats du monde de volleyball féminin FIVB – Japon, 29 septembre au 20 octobre

Marcello Abbondanza a pris les rênes de l’équipe féminine de volleyball intérieur en mai 2017. Celui qui a déjà dirigé les équipes nationales de l’Italie et de la Bulgarie a notamment guidé le Canada à une médaille de bronze lors de la Coupe panaméricaine, en juillet dernier.

Présentement classée 19e au monde, la formation canadienne évoluera dans le Groupe B. La ronde préliminaire inclut des affrontements face à la Turquie (29 septembre), à l’Italie (30 septembre), à la première équipe mondiale, la Chine (2 octobre), à Cuba (3 octobre) et à la Bulgarie (4 octobre).

À savoir: Ce sera la cinquième fois que le Japon sera l’hôte de ce tournoi qui en sera à sa 18e année d’existence.