Les premiers médaillés d’or olympiques à l’épreuve double mixte de curling se sentent au sommet du monde en ce moment, mais les choses n’ont pas toujours été roses pour eux.

Kaitlyn Lawes et John Morris sont déjà médaillés d’or olympiques – John avec l’équipe de Kevin Martin à Vancouver 2010 et Kaitlyn avec celle de Jennifer Jones à Sotchi 2014 –, mais leur association en vue du tournoi olympique n’a été annoncée qu’en décembre dernier, peu avant les essais olympiques canadiens en double mixte tenus en janvier.

Kaitlyn et John n’étaient pas les premiers choix pour cette épreuve; d’autres illustres curleurs auraient pu être nommés. Ils ont entamé le tournoi de janvier en perdant trois de leurs six premiers matchs. Ils ont ensuite pris de la force et ont finalement réussi à se démarquer comme duo avant d’être choisis pour représenter le Canada à PyeongChang 2018.

Aux Jeux, ils ont également connu un départ lent en s’inclinant contre la Norvège et en frôlant la défaite contre les États-Unis. Ils ont ensuite pris de la vitesse au fil de la compétition et ont terminé en force.

Les Canadiens Kaitlyn Lawes et John Morris en finale d’or de l’épreuve double mixte de curling contre la Suisse aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 au Centre de curling de Gangneung, le 13 février 2018. (Photo : Vincent Ethier/COC)

« Cette longue aventure s’est déroulée à la vitesse de l’éclair, si on peut dire », a déclaré Kaitlyn après la victoire de 10-3 contre la Suisse en finale d’or, mardi. « Je suis très fière de nous, que nous ayons réussi à surmonter les obstacles associés à la formation d’une nouvelle équipe. »

Comment ont-ils réussi? John affirme que tout est dans la communication.

« Nous avons dû apprendre sur le tas. Nous avons essuyé des échecs au début et nous avons appris à nous connaître. Si on résume, je crois que la dynamique est très bonne entre nous, et c’est ce qui nous a permis d’en sortir vainqueurs. »

Kaitlyn et John deviennent du coup les premiers Canadiens à avoir plus d’une médaille d’or en curling et se joignent aux quatre autres athlètes multimédaillés d’or olympiques. Et John affirme que c’est « tout simplement incroyable » d’avoir réussi.

« C’est rare d’avoir la chance d’aller aux Jeux olympiques, surtout au Canada où il y a tellement de bons joueurs de curling. C’est formidable. Nous avons beaucoup de soutien à la maison, et c’est fantastique de donner une médaille d’or à notre équipe et de la ramener à notre famille, à nos amis et à tous ceux qui nous appuient chez nous. »

À LIRE: Kaitlyn Lawes et John Morris sont les premiers champions olympiques de l’histoire en curling double mixte

Kaitlyn Lawes et John Morris célèbrent leur médaille d’or remportée à l’épreuve double mixte de curling aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 au Centre de curling de Gangneung, le 13 février 2018. (Photo : Vincent Ethier/COC)

Ni Kaitlyn ni John ne savaient à quoi s’attendre avant la finale d’or contre la Suisse. Ils les avaient déjà battus en ronde préliminaire, mais la formule du double mixte est hautement imprévisible.

Kaitlyn avait juré qu’elle allait profiter de chaque seconde de son expérience, peu importe le résultat. À sa grande surprise, la Suisse leur a cédé la victoire – et la médaille d’or – après six manches.

« Je continuais de croire que nous devrions jouer huit manches, une manche supplémentaire, mais on ne sait jamais ce qui peut arriver, a-t-elle dit. Sortir victorieux d’une compétition aussi féroce est un rêve qui devient réalité. »

La victoire du duo canadien permettra de voir sous un autre œil l’épreuve qui faisait son entrée au programme olympique à PyeongChang 2018.

« Je pense que c’est une discipline fantastique. Tout le monde au Canada devrait l’essayer. C’est rapide, sportif, amusant et la bière a toujours aussi bon goût après le match. Je pense que c’est là pour de bon, et j’ai hâte de voir l’évolution de cette discipline au Canada. »