Après un périple de plusieurs mois ponctué de célébrations partout en Corée du Sud, la flamme olympique entame sa dernière étape vers la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018.

Depuis plus de 80 ans, le relais de la flamme olympique, dont la fin du parcours signale le début de chaque Jeux, est considéré comme un fleuron de la tradition olympique.

Team Canada - PyeongChang Olympic Flame lighting

Une actrice incarnant une prêtresse offre une branche d’olivier au porteur du flambeau, le fondeur grec Apostolos Angelis, pendant la cérémonie d’allumage de la flamme olympique à Olympie, en Grèce, le 24 octobre 2017. (AP Photo/Petros Giannakouris)

Le relais de la flamme de PyeongChang 2018 a débuté à Olympie à 100 jours du début des Jeux olympiques d’hiver.

Depuis, la flamme a parcouru 17 villes et provinces à travers la République de Corée vers PyeongChang, sa destination finale.

À LIRE : La flamme olympique débute son périple de 100 jours en Corée du Sud

Voici quelques-uns des meilleurs moments du relais de la flamme de PyeongChang 2018.

L’allumage de la flamme olympique

Le 24 octobre 2017, la flamme olympique est allumée à Olympie, en Grèce. La cérémonie du passage du flambeau pour PyeongChang 2018 a lieu au Stade panathénaïque à Athènes.

L’arrivée de la flamme olympique en République de Corée

Le 1er novembre 2017, la flamme olympique fait son entrée en République de Corée dans la ville d’Incheon.

On célèbre la flamme olympique à Suncheon

Le 20 novembre 2017, Gongchan, le leader du groupe de jeunes chanteurs coréens B1A4, aide à porter la flamme olympique jusqu’à la ville verte de Suncheon.

À LIRE : Les relais les plus spectaculaires de la flamme olympique

La flamme est accueillie au Jardin national de Suncheonman Bay, une des terres humides les plus populaires au monde.

La flamme olympique est portée par le robot HUBO

Pour la première fois de l’histoire du relais de la flamme olympique, un robot humanoïde porte le flambeau olympique. Le 11 décembre, le relais de la flamme de PyeongChang 2018 met en vedette le robot HUBO à Daejeon, en Corée.

La flamme olympique prend son envol à Danyang

Le 23 décembre 2017, le relais de la flamme olympique marque à nouveau l’histoire. Le flambeau est transporté sur le mont YangBang, d’où il descend en parapente jusqu’à la rive sud du fleuve Han.

La flamme olympique retourne pour la première fois à Séoul

Le flambeau olympique arrive à Séoul, la capitale coréenne, le 13 janvier 2018. La flamme y brûle pour la première fois depuis Séoul 1988, lorsque la ville accueillait les Jeux olympiques.

Dans son périple vers le Stade olympique de la ville, flambeau est porté par Lee Kee-heung, président du comité du sport et du comité olympique de la Corée.

Ce qui rend le trajet vers PyeongChang 2018 si spécial

Le relais de la flamme olympique de PyeongChang 2018 a été conçu pour inspirer et rassembler les gens de différentes cultures, ethnicités et religions.

« Comme la flamme est portée pendant 101 jours, nous sommes convaincus qu’elle fera “rayonner chacun” et animera les passions, tout en suscitant l’intérêt des gens avant les Jeux », promet Lee Hee-beom, président du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de PyeongChang 2018.

La dernière étape du relais de la flamme

La flamme olympique fera son dernier arrêt le 9 février lors de la cérémonie d’ouverture de PyeongChang 2018.

Au fil de l’histoire olympique, une tradition a vu le jour. On rend hommage à des athlètes qui se sont démarqués par leurs réalisations exceptionnelles en les invitant à porter la flamme pour la dernière étape du relais et à allumer la vasque olympique.

Le 28 février 2010, la flamme olympique est allumée de nouveau par la patineuse de vitesse Catriona Le May Doan lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques d’hiver de Vancouver 2010, en Colombie-Britannique, un clin d’œil au problème technique survenu lors de la cérémonie d’ouverture qui l’avait empêchée de participer à l’allumage de la vasque. (AP Photo/Matt Dunham)

Le nom de la dernière personne qui portera le flambeau pour les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 et se rendra au Stade olympique pour allumer la vasque est gardé secret jusqu’au 9 février lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux.